Le confinement a changé notre vie digitale : voici comment

Nous venons de traverser une période que nous n'allons pas oublier de si tôt. En plein déconfinement, on fait le point sur tout ce qui a changé dans nos vies mobiles et digitales, depuis le début de la crise du COVID-19 en Belgique.

17.06.2020
Par Cédric

Havas Media et Orange Belgium ont réalisé des enquêtes super intéressantes sur le sentiment des Belges face au coronavirus, au confinement et au déconfinement. Voilà ce qu’on en retient.

Le grand retour de la télé

Toutes tranches d'âge confondues, la télévision a joué un rôle central durant la crise, tant pour s'informer que pour se divertir.

Quelques exemples parlants :

  • Des émissions d’évasion comme Belges à domicile, Koh-Lanta ou Top Chef ont attiré en masse;
  • Les films ont représenté 43 % à 47 % du temps passé devant la TV.

S’informer… et puis Neflix 

Les émissions d’information ont fait un carton. Ainsi, la conférence de presse sur le confinement donnée par les autorités le 24 avril a engendré une hausse de 150 % de l’utilisation de l’app mobile Orange TV et... une diminution de 30 % du trafic sur Netflix.

Par contre, le reste du temps, Netflix a plutôt bien fonctionné. Son utilisation a augmenté de 45% durant les premiers jours de confinement.

Bon à savoir

Pour regarder la télévision, surfer et téléphoner sans limite, il y a le pack Love Trio. Vous disposez alors à la maison de la TV digitale (jusqu'à 70 chaînes) et d'une connexion internet de 100 Mbps ultra-rapide avec volume illimité. Plusieurs gros utilisateurs sur votre connexion Internet à la maison? Alors, vous aurez sans doute besoin d'une plus grande vitesse de surf de 400 Mbps. Vous pouvez alors opter pour l'option Internet Boost à 15 euros par mois.

Oui, je veux plus d’infos sur Love Trio Je veux surfer plus vite à la maison avec Internet Boost

La folie des masques et du gel hydroalcoolique

Obligatoires dans les transports en commun depuis le 4 mai, les masques sont vendus dans la grande distribution depuis le 5 mai. Les volumes de recherche sur Google le prouvent : masques, masques chirurgicaux, gel pour se laver les mains sont autant de sujets qui ont été très recherchés par les Belges sur le moteur de recherche, mais aussi sur YouTube.

Les vidéos les plus recherchées étaient d’ailleurs la fabrication de gel pour se laver les mains et des tutoriels pour créer des masques.

Nouvelle tendance : les masques de marque. La plupart des grandes maisons belges s'y sont mises, notamment Plumea ou encore RectoVerso. La boutique en ligne “La Vie est Belge” offre gratuitement un masque en tissu avec son logo pour toute commande. Dans le monde, Lego et Disney ont créé des masques à leur image. 

Plus d'achats online

Chez les plus jeunes adultes, la tendance à passer commande sur internet a connu un boom sans précédent. 43 % ont même complètement modifié leurs habitudes d’achat en ligne. Et voici de quelle manière :

  • 14 % ont acheté plus de livres et de produits culturels
  • 9 % ont commandé plus de vêtements
  • 8 % ont acheté plus de jeux
  • 9 % ont acheté bien plus d'équipements sportifs (il faut dire que la pratique du sport n'était pas possible dans un club ou une salle, il a donc fallu improviser à la maison ou à l’extérieur)

Notre comportement a aussi changé dans les supermarchés, avec le retour des produits locaux :

  • 37 % des Belges vont privilégier le circuit court à l'avenir
  • 16 % recherchent plus d'éthique quand ils font leurs courses
  • 29 % veulent limiter les déchets à l'avenir

Acheter son smartphone en ligne, c'est sûr!

Et demain ?

En sortie de crise, à quoi peuvent bien aspirer les Belges ? L'étude de Havas Media pointe trois grandes aspirations principales :

Vivre au temps de la nouvelle normalité

Nos vies ont changé, nos réflexes aussi. Du télétravail au port du masque, les Belges prennent peu à peu de nouvelles habitudes en attendant la fin de la crise sanitaire. En voici quelques exemples :