Fun

Vero, le réseau social dont tout le monde parle

Plus libre que Facebook et moins intrusive, la plateforme Vero fait beaucoup parler d'elle en ce moment. Vous n'avez pas eu le temps de vous y intéresser ? On vous résume ce qu'on y trouve.

le 23.03.2018
Par Céline R

Détrôner Facebook ? Jusqu’ici, les essais ne se sont jamais vraiment montrés très concluants. Il y a eu Ello, le réseau social qui voyait un peu trop grand et s'est transformé en plateforme dédiée aux créateurs. Puis on a entendu parler de Diaspora, le Facebook open source. Aujourd'hui, il y a Vero et on dirait que la sauce prend.

C'est quoi, Vero ?

Un grand mélange de Facebook, de Twitter et de Pinterest, avec de gros morceaux d'Instagram à l'intérieur. Bref, un réseau où on échange. Pas étonnant qu'il est devenu, depuis quelque temps, l'un des sujets les plus discutés sur Twitter et... Facebook forcément.
Rapidement saturé et victime de son succès, il a dû renforcer ses serveurs.
Oui, mais c’est quoi exactement ? Avant tout, c'est une application, disponible sur iPhone, iPad et Android. On y partage musique, photos, petits textes, livres, films, vidéos. Et tout cela en communauté. Bref, on y fait ce qu'on fait déjà ailleurs ? Oui, mais avec une différence de taille : Vero prétend respecter vos données et ne pense pas, à l'heure qu'il est, intégrer des publicités ou des publications suggérées (suivez notre regard et allumez Instagram pour voir).
Le fil d'actualité se déroule comme dans d'autres applications, sauf que vous n'y voyez que les publications de vos amis et les vôtres.

Oui, mais comment vont-ils gagner de l'argent alors ?

Ayman Hariri, son fondateur, a la solution : un système d'abonnement. Le premier million d'abonnés avait droit à la gratuité à vie et cette promotion semble se poursuivre. L'idée est d'accumuler le plus grand nombre d'utilisateurs pour ensuite pouvoir proposer des formules payantes aux nouveaux entrants (sans beaucoup de précision).

C'est vraiment nouveau ?

En fait, non. On a aussi regardé quand le site a été lancé et il a aujourd'hui plus de 2 ans. D'ailleurs, l'application iPhone a démarré l'an dernier. Ce qui a mis un coup de projecteur sur Vero, ce sont des influenceurs, notamment américains. Un exemple : Zack Snyder.
On lui souhaite un avenir plus radieux que Mastodon en avril 2017 (rapidement disparu). Et une plus grande visibilité qu'Ello et Diaspora, en dehors de petites niches.

Pour vous y mettre, c'est ici