Un ‘elevator pitch’ créatif ? Suivez le guide !

Travail

30.06.2017
Par Céline R

Imaginez : vous montez, encore somnolant, dans l’ascenseur avec un collègue. Avant même que vous vous décidiez à entamer la conversation en parlant du week-end ou du travail, un ‘ting’ subtil vous annonce que vous êtes arrivé. Eh oui… Le temps que vous passez entre deux étages est insignifiant. Ce court instant devrait toutefois suffire à présenter votre business à un quidam, d’où le terme ‘elevator pitch’. Vendre votre idée est un art dont vous maîtriserez bientôt toutes les ficelles grâce à ces astuces.  

Un discours pompeux n'est pas interdit

Si les discours commerciaux à outrance manquent souvent leur cible, un discours pompeux fonctionne bien dans le contexte d’un elevator pitch. Vous n’avez que quelques secondes pour faire passer votre message. Ne reculez donc pas face à des termes comme ‘inédit’, ‘stupéfiant’, ‘original’ ou ‘leader du marché’. Votre interlocuteur doit comprendre non seulement ce que vous faites, mais aussi ce que vous pouvez lui apporter. Attention : les mots buzz comme ‘out of the box’, ‘orienté vers les résultats’ ou ‘lean’ sont, quant à eux, plutôt à bannir.

Dites-le à un étranger

Lorsque vous préparez un elevator pitch, veillez à ne pas utiliser des termes que seules des personnes de votre entreprise ou de votre secteur pourraient comprendre. Pour éviter le jargon, vous pouvez, par exemple, imaginer devoir expliquer votre idée à un étranger qui n’a absolument aucune affinité avec vos activités quotidiennes. L’idée est que votre public n’ait plus de questions à la fin de votre pitch. Votre interlocuteur ne devrait donc pas vous demander, sourcils froncés, de réexpliquer certains aspects.

Impliquez votre public dans votre elevator pitch

Vous ne disposez certes que de quelques secondes, mais il n’en faut pas plus pour virer au cauchemar si vous ne captez pas l’intérêt de votre interlocuteur qui préférera regarder ses ongles ou par la fenêtre. Assurez-vous donc de l’impliquer dans votre conversation, en commençant par poser une petite question ou en trouvant un point de départ dans sa vie quotidienne, par exemple. ‘Saviez-vous que…’, ‘Vous pouvez facilement imaginer que…’, ‘Que diriez-vous de...’ ou ‘Lorsque vous devez choisir…’ constituent quelques introductions qui attirent d’emblée l’attention.