On a testé pour vous l'iPad Air 2

Tech

On a beau connaître le premier iPad Air, cette 2e génération impressionne par sa finesse et sa légèreté. Est-ce un argument suffisant pour se l'offrir ?

27.03.2015
Par Cedric

Globalement, avec ses 6mm d'épaisseur et ses 400 grammes, c'est l'une des grandes tablettes les plus fines et compactes du marché. Et Apple n'a pas dû faire trop de concessions pour arriver à un tel résultat. A part cela, le design n'a pas beaucoup évolué. Pour réduire la taille, les boutons ont un peu changé de place (c'est déroutant, l'air de rien) : volume à droite, disparition du bouton de silence/vibration. Il faut passer par le centre de contrôle logiciel au bas de l'écran désormais pour régler ces détails.

Le stockage, lui, vous offre le choix entre 16, 64 ou 128 GB. Il est difficile de recommander, sauf à ceux qui sont tenus à un budget, le modèle 16 GB, car les applications et les médias sont désormais gourmands. On en vient presque à penser qu'Apple vous pousse à opter pour 64 GB par sécurité, mais la facture s'avère alors 100 euros plus chère. Si vous êtes principalement adepte du cloud (pour les documents, la photo, la musique, la vidéo), vous devriez pouvoir vous en sortir correctement avec 16 GB.

Autre nouveauté, le Touch ID, le capteur biométrique. Son intégration est très réussie et les gestes familiers si l'on est déjà équipé d'un iPhone 5S ou d'un iPhone 6: déverrouillage, confirmation de téléchargement ou de paiement.

Pas de changements au niveau de la résolution d'écran, toujours aussi généreuse et lumineuse avec 2048 sur 1536 pixels, ce qu'Apple appelle Retina. C'est mieux que la HD et lorsqu'on compare un iPad Mini de première génération avec l'Air 2, la différence saute vraiment aux yeux, ne serait-ce que les icônes. Le confort visuel est total. Pas vraiment d'amélioration en plein soleil, contrairement à la volonté de la marque de s'attaquer au phénomène des reflets. Vous ne pourrez pas lire un livre à la plage.

Autre progression, l'appareil photo. Il offre une résolution de 8 mégapixels et des résultats qui sont quasi identiques à l'iPhone 5S... mais pas de flash. L'iPad peut même capturer des vidéos en 120 images par secondes. L'appareil frontal, notamment avec Facetime et Skype, donne des résultats bien meilleurs et plus nets, même en cas de luminosité plus réduite.

On regrette pourtant... une baisse d'autonomie. Sur papier, elle reste la même. Dans la réalité, on dépasse désormais difficilement 8h, contre 9 voire 10h environ auparavant. La version avec 4G LTE nous semble encore plus gourmande et nous tablons sur environ 7h/7h30 d'autonomie continue. Que l'on achète le modèle Wi-Fi ou 4G, on dispose des puces les plus rapides. Les bandes 4G LTE sont compatibles avec la quasi totalité des réseaux dans le monde. Quant au Wi-Fi ac, il offre des débits nettement supérieurs. Avec notre borne Wi-Fi Asus compatible Wi-Fi ac, nous atteignons 800 Mbps en transferts depuis le réseau local.

Si l'on dispose d'un budget supérieur à 500 euros, nous ne pouvons que trop vous conseiller cette tablette qui, peu à peu, et surtout depuis l'arrivée de Microsoft Office, remplace de plus en plus notre portable pour des tâches courantes, allant du web à la productivité. Pour cela, offrez-vous un clavier et une souris Bluetooth et vous obtenez un véritable petit ordinateur très puissant et à l'autonomie généreuse.

Découvrez l'iPad Air 2 dans notre e-shop.