On a testé pour vous le Nokia 301

Tech

Un petit écran, un clavier… On dirait un Nokia d'une autre époque. Et pourtant, il offre assez d'apps pour couvrir bien des besoins, y compris pour les pros. Voici le modeste mais costaud Nokia 301.

19.08.2013
Par Cedric

Tout le monde n'a pas besoin d'un smartphone évolué de type iPhone, Android et Windows Phone. Si vous cherchez le format d'un ancien GSM avec des fonctions de smartphone, il se pourrait bien que le Nokia 301 à 79,99 euros seulement parvienne à vous convaincre qu'il est inutile de dépenser des sommes folles pour avoir accès aux bases de l'Internet mobile.

Le Nokia 301 ressemble à n'importe quel Nokia à clavier numérique du milieu des années 2000. Seulement voilà: le constructeur lui a donné assez de vitamines pour qu'il comble une bonne partie des besoins. Avec son écran de 2,4 pouces (non tactile), il reste bien lisible et son autonomie est assez impressionnante: nous avons tenu plus de 5 jours en l'utilisant de manière très, très intensive. Nokia estime qu'il peut tenir 39 jours en veille.

D'emblée, il possède 256 MB. Pas grand chose pour y glisser photos et musique. Une carte micro-SD vous permettra de l'équiper de 32 GB, comme les smartphones haut-de-gamme. Ses dimensions sont de 11 cm sur 5 pour une épaisseur de 12 mm. Et tout cela fait 102 grammes, autant dire qu'il est tout léger en poche.

Son clavier est vraiment pratique pour composer des numéros. Et nous nous sommes surpris à penser que nous n'avions pas vraiment perdu la main en écrivant des SMS avec ou sans le T9.

Ne manque que le Wi-fi

Non seulement, il est 2G/EDGE, mais il a aussi accès à la 3G. Les vitesses peuvent aller jusqu'à 7 Mbps sur Internet en 3G+. S'il n'est pas équipé du Wi-Fi, il vous faudra un forfait Internet dans votre abonnement ou votre plan tarifaire pour avoir toujours accès à vos apps et vos mails. Internet est un bonus, mais pas une obligation: vous pouvez décider plus tard.

Est-il Bluetooth? Oui. Vous pourrez le connecter à une oreillette, un autoradio et même des enceintes sans fils. Il possède aussi la radio FM avec RDS et enregistrement. En dehors du Wi-Fi, il est donc très complet.

Fait-il de belles photos? Disons moyennes. L'appareil de 3,2 mégapixels n'est pas pourvu d'un flash et d'un autofocus. Cela dit, en pleine journée, à l'extérieur, nous sommes parvenus à prendre des photos tout à fait potables pour l'e-mail ou Facebook.

Il accède au Nokia Store

Au niveau des apps, même si ce n'est pas un smartphone à proprement parler, il dispose de plusieurs atouts: calculatrice, horloge, convertisseur, bloc notes, agenda, réveil, contacts, Nokia Chat, eBuddy (pour Google Talk par exemple), Facebook, Twitter, Whatsapp et même Here Maps pour trouver son chemin (il n'a pas de puce GPS mais utilise votre connexion Internet mobile pour se localiser avec une précision assez appréciable).

Compatible SyncML et Exchange, il peut synchroniser vos e-mails, contacts et calendriers même si vous utilisez Yahoo!, Outlook/Hotmail et Gmail. Pour naviguer sur Internet, vous disposez de Nokia Xpress. C'est un petit navigateur de poche très pratique d'une vitesse assez fulgurante, surtout en 3G. Nokia comprime les données et les images pour que les pages se chargent plus vite.

On trouve plus de 40 jeux Electonic Arts dans le Nokia Store. On épinglera Sports Fifa 2012 et Bejeweled. Sinon, en vrac: CNN, WeatherNow pour la météo, Facebook Chat, R Reader pour lire les codes-barres, la radio sociale Soundtacker, un mini Instagram du nom de Photobonanza ou Camera 5-in-1, Disney, etc.

Très bon pour le service

Oui, il est "basique". Oui, son format est un peu "old school", mais si vous avez besoin d'un appareil qui tient plus de 48h sans crier famine, d'un clavier, d'une bonne réception du réseau même en 3G, que les apps que nous avons épinglées vous suffisent, non seulement il fait des photos, mais en plus il peut filmer. A son prix, il est difficile de faire aussi bien, aussi solide, aussi complet. Vraiment, il ne lui manque que le Wi-Fi et une vraie puce GPS pour être un parfait petit GSM permettant d'accéder à Internet.