Test du LG Optimus L9

Tech

Alors qu'on attend toujours en Belgique la sortie du Google Nexus 4, fabriqué par LG, la marque continue à produire des téléphones de milieu de gamme. Le dernier s'appelle Optimus L9.

15.02.2013
Par Cedric

Avec son grand écran (4,7 pouces), ce smartphone Android ne fait pas dans la discrétion. Et lorsqu’on l’examine de près, on se rend compte qu’il ne joue pas non plus la carte du haut de gamme (beaucoup de plastique) encore moins celle du smartphone le plus puissant de l’année…
Son processeur a beau, sur papier, être «double-cœur 1 Ghz», on ressent très vite les limites de l'appareil lorsqu’on tente les vidéos haute résolution et les jeux 3D. L'espace de 4 Go d'origine est aussi un peu juste pour glisser dans l’appareil des heures de musique. Par contre, grâce à la taille de son écran (qui n’est toutefois pas HD) et au clavier tactile plutôt bien agencé, écrire ne pose pas vraiment un problème.

Du maison… qui peut mieux faire

LG a développé une interface maison pour Android (en version 4.0 Ice Cream Sandwich sur le modèle testé), mais pas aussi poussée que celle de HTC ou Sony. LG se contente en effet de quelques applications maison. Exemples: un outil de prise de note, QuickMemo, et un outil de traduction. On note également un lecteur MP3 assez sommaire, mais bien pensé et clair à utiliser. Si vous disposez d'un compte Google Music – certains y arrivent, même si le service n'est pas officiellement disponible en Belgique –, votre LG reconnaîtra votre musique dans le nuage sans la moindre manipulation supplémentaire.
Globalement, l'appareil est très réactif, mais il a parfois du mal lorsque trop d'applications sont chargées en même temps ou lorsqu'il s'agit de trier ses photos si elles sont nombreuses.
Tout comme Sony, LG semble croire à la technologie NFC par la création de tags. Si cela ne vous dit rien, sachez qu’il s’agit pour votre téléphone de la possibilité d’interagir avec des stickers. Exemple: vous entrez dans votre voiture, vous effleurez le tag avec votre téléphone, puis la connexion Bluetooth s'établit avec l'autoradio et le volume est poussé au maximum. Autre cas: vous allez dormir, vous effleurez un tag près du lit, votre téléphone se met en mode silencieux et lance l'application horloge. C'est pratique, très personnalisable, mais un peu geek (pour l'instant).
Quant à l’appareil photo, pas de quoi parader ici non plus. Malgré un capteur de 5 mégapixels et un flash. Certes, les photos sont bonnes en conditions optimales de luminosité, mais elles restent assez ternes et floues dans la plupart des cas (problème de stabilisation et de rendu des couleurs). On peut filmer en Full HD 1080p, mais une fois de plus, le résultat est un peu en-dessous de ce qui se fait ailleurs dans le monde Android, notamment chez Samsung et Sony.

Conclusion

En résumé, ce LG Optimus L9 s’adresse surtout à ceux qui souhaitent un grand smartphone par la taille, mais pas un monstre de technologie. Ses performances photo et vidéo ne sont pas extraordinaires, les apps et les jeux fonctionneront bien s’ils n’exigent pas trop de puissance. Quant à l’autonomie, elle dépasse difficilement une journée de travail... Surtout si l'on appelle beaucoup et que l’on est friand d’e-mail, de SMS et de musique. Son prix : environ 350 euros.