Test de la tablette Sony Xperia S

Tech

Plus qu'une tablette, un bel objet de salon! Mais comment se mesure-t-elle aux Galaxy Tabs et à l'iPad ?

21.12.2012
Par Cedric

En septembre 2011, Sony lançait deux tablettes plutôt originales. D'un côté, la tablette P et son format inspiré des consoles de jeu à deux écrans : un flop commercial. De l'autre, la tablette S, une réussite esthétique, mais pas vraiment de quoi bousculer Samsung ou l'iPad.
Pour rectifier le tir, Sony a lancé cette année la Sony Tablet Xperia S. Son premier argument de poids ? Elle est bien plus légère et son autonomie bien meilleure, en moyenne 7h30 (les modèles précédents n’avaient pas plus de cinq heures d’autonomie en utilisation continue, soit la moitié de l'iPad !).
Son design est toujours aussi original. On a l'impression de tenir un livre à l'horizontale dont le coin supérieur a été replié sur lui-même. A cela s’ajoute une plus grande finesse.
L'écran est un peu plus petit que celui de l'iPad classique et sa résolution décevante (elle est quasi identique à celle du Xperia T qui est… un smartphone). Sony a néanmoins amélioré la lisibilité et surtout la luminosité de son écran, ce qui compense un peu.
La Xperia S embarque toujours Android 4.0, mais avec quelques raffinements qui sont particulièrement convaincants.

Ce que l’on aime

- La possibilité de créer plusieurs « comptes » utilisateur même si la Xperia S n'est pas encore mise à niveau vers Android 4.2 comme la Nexus 7. Chaque utilisateur peut ainsi disposer de son espace sur la tablette (applications, musique, photos) sans accéder aux fichiers des autres. Pratique pour les familles !
- Les applications et les jeux sont fluides, beaucoup plus que sur l'ancien modèle. Les capacités de stockage démarrent à 16GB et sont extensibles via une carte mémoire.
- On peut choisir le Wi-Fi ou le Wi-Fi et la 3G (mais pas de 4G), de 16 à 64 gigas.
- Les apps de Sony sont d'une très grande qualité. Comme sur les smartphones Xperia, on a droit à Walkman pour la musique, Films pour les vidéos ou encore Albums pour les photos.
- La résistance à l'eau et aux éclaboussures.

Ce que l’on trouve dommage

- Si vous avez déjà un smartphone Xperia, vous ne pourrez pas utiliser le câble de votre tablette avec votre smartphone et vice versa, ce qui est possible entre un iPod, un iPhone et un iPad. D'ailleurs, la tablette ne se charge pas via le câble USB, mais a besoin d'un adaptateur supplémentaire.
- Pas question non plus de synchroniser votre musique, vos photos et vos vidéos avec Sony Bridge pour Mac, comme vous le feriez avec votre smartphone. Comment faire, alors ? Mystère. C'est d'autant plus dommage qu'une chouette appli permet de connecter son smartphone Xperia à sa tablette pour partager la connexion internet de son téléphone.
- Alors que l'iPhone et l'iPad, le smartphone et la tablette Galaxy, mais aussi le BlackBerry et la tablette Playbook communiquent harmonieusement, on se demande pourquoi il faut changer non seulement de câble mais aussi de logiciel pour utiliser un téléphone et une tablette Xperia. Ce n'est pas très cohérent.

A part cela ?

Il ne lui manque rien. Ce sera un compagnon parfait même lors un vol long courrier. Que ce soit pour regarder un film (avec une image et un son irréprochables), lire un journal, un livre ou un magazine. Et même pour surfer sur Internet grâce à Chrome ou d'autres navigateurs Android. Les photos prises avec son capteur 8 mégapixels sont plutôt bonnes, mais sans flash. La caméra frontale pour Skype et Google Talk rendra bien plus hommage à votre visage que l'ancienne tablette Sony S.

Conclusion

C'est une belle évolution même si elle manque un peu de cohérence par rapport aux autres produits développés par Sony : smartphones, consoles… Par contre, la Xperia S est sans doute la seule à disposer d'une commande infrarouge qui en fait une merveilleuse télécommande pour n'importe quel écran, même un téléviseur... Samsung.