Quel temps d’écran pour mon enfant ? Suivez le guide !

Impossible d’y échapper : les écrans prennent de plus en plus de place dans nos vies – et dans celle de nos enfants. Le temps d’écran reste pourtant un sujet délicat dans beaucoup de familles. Qu’est-ce qui est raisonnable pour votre enfant ? Et comment passer des accords sur le temps avec lui ? Nous vous mettons sur la voie avec ces quelques conseils pratiques.

26.03.2021
Par Simon V

Ordinateur, smartphone, smart TV, console de jeux, tablette… Les médias digitaux font partie intégrante de nos vies. Il n’est pourtant pas toujours simple – surtout pour les plus jeunes – d’utiliser raisonnablement tous ces appareils. En tant que parent, vous vous êtes certainement déjà posé l’une des questions suivantes :

Quel temps d’écran est raisonnable pour les enfants ?

Tout dépend du contexte. D’après Medianest , ce n’est pas une bonne idée de limiter le temps d’écran à, par exemple, une heure ou une demi-heure par jour. Pourquoi ? Simplement parce qu’on ne peut comparer le temps d’écran nécessaire pour les devoirs ou les contacts sociaux avec celui consacré aux jeux vidéo ou aux réseaux sociaux.

Écran + enfant = danger ? Pas forcément ! Ne mettez pas tout dans le même panier et analysez d’abord comment vos enfants utilisent leur temps d’écran. Votre enfant a suffisamment de sommeil (9 à 11 heures) et d’activité physique (au moins 1 heure par jour) ? Ses activités scolaires, ses loisirs et ses interactions avec les amis et la famille vous semblent équilibrés ? Dans ce cas, pas besoin de vous inquiéter !

Vous pouvez bien sûr aussi utiliser le temps d’écran pour passer de bons moments en famille : écouter un podcast, explorer une app éducative, jouer à un jeu de société avec les grands-parents, faire une vidéo TikTok déjantée, chercher un chouette jeu de coop pour toute la famille... Les possibilités sont presque infinies ! 

Temps_d’écran_et_enfants_conseils_pratiques.jpg

Nous tenons toutefois à faire une remarque importante pour les plus jeunes utilisateurs en soulignant le potentiel danger des écrans pour les bébés. Les jeunes enfants doivent encore développer une foule de compétences motrices, interpersonnelles et communicatives. Encouragez-les activement et n’introduisez les écrans que progressivement dans leur vie. Le développement  de l’enfant est primordial, essayez de ne pas trop les exposer aux écrans avant 3 ans.

Quel est l’effet des écrans sur les enfants ? 

L’excès nuit en tout. Les enfants – et les adultes – qui restent collés à leurs écrans du matin au soir risquent davantage d’être en surpoids et d’avoir des problèmes de sommeil. Ce qui, à son tour, peut donner lieu à une baisse des résultats scolaires, à la dépression, etc.

Nul besoin de paniquer ! Aujourd’hui, la digitalisation offre aussi aux enfants plus de possibilités que dans le passé. Quelques exemples intéressants :

  • Meilleures aptitudes communicationnelles. Passer un coup de fil ou un appel vidéo, envoyer des SMS, chatter... Jamais les enfants n’ont disposé d’autant de possibilités de développer de bonnes aptitudes communicationnelles.
  • Contact social. Skype, WhatsApp, FaceTime… Grâce aux technologies modernes, les enfants peuvent passer des appels vidéo avec leurs grands-parents quand ils ne les voient pas. Pratique en voyage ou – moins drôle – en confinement.
  • Apprentissage continu. Des programmes éducatifs comme Les Niouzz aux vidéos YouTube instructives : un monde de connaissances s’est ouvert aux enfants via les écrans. Explorez-le avec votre enfant et stimulez sa curiosité !

Enfant et écran : comment passer de bons accords ?

Il est important de mettre en place de bonnes habitudes et de passer des accords sur le temps d’écran. Tout ne doit cependant pas être gravé dans le marbre : depuis le début de la crise du coronavirus, nous passons tous plus de temps derrière nos écrans et cela n’a rien de dramatique.

L’essentiel est que vous montriez le bon exemple. Cela n’a aucun sens d’interdire à votre ado de chatter avec ses copains pendant le repas si vous envoyez des SMS à ce moment-là.

Il est également important de communiquer ouvertement sur les accords que vous passez. La pédopsychologue Laura Mignolet, spécialisée dans le soutien à l’éducation et les conseils comportementaux chez les enfants et les jeunes, donne ces 4 conseils pratiques :

  • Soyez cohérent en ce qui concerne le temps d’écran. Convenez à l’avance du temps que votre enfant peut passer chaque jour devant un écran et ne vous en écartez pas. Les enfants doivent savoir où sont les limites. Expliquez aussi clairement pourquoi ils ne peuvent pas regarder la télévision indéfiniment.
  • Utilisez le temps d’écran comme une incitation positive et pas comme motif de punition. Introduisez la télévision, l’ordinateur, l’iPad ou le smartphone comme une récompense. Les enfants vident le lave-vaisselle sans broncher ? Ou votre bout de chou grimpe dans son lit sans piquer de crise ? Vous pouvez le récompenser le lendemain avec une demi-heure de dessin animé ou de jeux vidéo. 
  • Utilisez des apps de contrôle parental. Si les mots ne suffisent pas, des applications comme OurPact (gratuit pour iOS et Android) vous aideront à surveiller l’exposition aux écrans de vos petits et grands garnements.
  • YouTube aussi a développé une application pratique pour les enfants : YouTube Kids. Elle vous permet de définir des limites, et plus précisément de déterminer le temps passé sur YouTube et contrôler le contenu visionné par vos enfants. Pratique, par exemple, si vos enfants sont à la maison pendant que vous faites du télétravail. Retrouvez plus d’informations sur cette app dans notre article consacré à YouTube Kids.

Les recommandations de la Ligue des Familles vous donnent également des pistes pour limiter l’usage des écrans.

  • Convenez des endroits où les enfants peuvent utiliser les écrans. Le smartphone n’a par exemple pas sa place à table.
  • Convenez des moments auxquels ils peuvent utiliser les écrans. Par exemple le soir après avoir fini leurs devoirs ou une heure avant le repas du soir.
  • Convenez pour quoi ils peuvent utiliser les écrans. L’ordinateur est par exemple réservé aux devoirs. Vous regardez Netflix tous ensemble sur la smart TV dans le salon.
  • Convenez de ce qu’ils peuvent faire avec quel écran. Peuvent-ils par exemple regarder des vidéos YouTube sur la tablette ou sert-elle uniquement aux appels vidéo avec papi et mamie ?

Temps d’écran et adultes : montrez le bon exemple

Quels que soient les accords que vous passez sur le temps d’écran avec vos enfants, n’oubliez jamais que tout parent doit (pouvoir) montrer le bon exemple. D’ailleurs... savez-vous combien de temps vous passez sur votre iPhone ou votre smartphone Android ? Et si c’est plus ou moins que le Belge moyen ? Et comment régler et limiter votre temps d’écran ? Découvrez tout cela dans notre article !

Oui, je veux mieux gérer mon temps d’écran !

Lisez aussi :

▶️  Paramétrer le temps d’écran sur iPhone et Android
▶️  Tout savoir sur un temps d’écran raisonnable
▶️  YouTube Kids : l’app pour les petits confinés