Fun

Sector One veut remporter la Benelux Premier League cette année

En septembre dernier, Orange Belgium devenait le principal sponsor de la célèbre team esport Sector One.  Nous avons plutôt bien misé : l'équipe a terminé en finale de la Kayzr League et se prépare à une année 2019 bien remplie. Nous avons rencontré Ken Sevenants et Jeroen Dobbelaere pour faire plus ample connaissance... et parler esport.

le 28.01.2019
Par Céline R

Pouvez-vous nous rappeler ce qu'est Sector One aujourd'hui ?
L'air de rien, nous sommes la plus grosse team esport du Benelux. Et, sans vouloir la ramener un peu trop, nous avons beaucoup contribué au développement de l'esport dans notre pays. On est à peu près 25 aujourd'hui, dont 8 membres du staff et une dizaine de membres communautaires qui donnent de leur temps à l'équipe.

C'est votre activité à temps plein ?
On passe beaucoup d'heures dans Sector One, mais on n'en retire pas (enfin, pas encore) un vrai salaire. On a donc un job la journée... et le reste du temps, on le consacre à l'association et aux équipes. Au départ, on est surtout un groupe de passionnés, même si nous venons d'engager notre première employée à temps plein. C'est rare, c'est même sans doute une première en Belgique et au Benelux.

2018 a été une année importante pour l'esport. Comment on explique cet engouement ?
Partout dans le monde, l'esport gagne du terrain. Nous et beaucoup d'autres, nous sommes la preuve que les investissements dans le domaine portent leurs fruits. Beaucoup d'entreprises ont compris l'intérêt d'investir dans l'esport. Cela signifie plus de tournois et plus d'événements. L'air de rien, ça motive beaucoup les joueurs : il y a plus de buzz et plus d'opportunités, mais aussi beaucoup plus de concurrence.

Les gros défis de la team en 2019, c'est quoi ?
Le premier objectif niveau League of Legends, c'est de remporter la Benelux Premier League. Cela nous donnera accès aux European Masters. C'est un niveau sous la ligue professionnelle LEC qui vient de se créer. On travaille dur sur un nouveau roster pour CS:GO et on a deux joueurs sur Pokémon qui vont jouer à l'international au printemps. Côté Hearthstone, on a sans doute les meilleurs joueurs du Benelux et on est super confiants sur leur capacité à briller sur la scène européenne. L'un de nos joueurs, Sjoesie, est carrément convié à la finale de la WESG en Chine au printemps. Une grande fierté également.

Le soutien d'Orange, il est important pour vous ?

On doit notre croissance à la qualité de nos joueurs, mais aussi de nos partenaires. Avec Orange, on renforce encore notre poids dans le secteur. Et le groupe nous a beaucoup aidé à envoyer des joueurs dans les compétitions européennes (et même au-delà). Sans parler de l'exposition que cela génère : ce serait plus compliqué, voire impossible sans eux. L'an dernier, ils ont carrément invité notre équipe League of Legends à jouer avec la Team Vitality lors de la Paris Games Week. C'est un truc qu'on n'oubliera pas de si tôt.

Découvrez toute l’actualité de Sector One sur leur site internet.

Comment Orange va te faire adorer l'esport ?