Retrouver un job après 50 ans, mode d’emploi

Service

Trouver du boulot n’est jamais une mince affaire, quel que soit l’âge. Après 50 ans, on a parfois l’impression de ne plus avoir sa place sur le marché du travail. Pourtant, des initiatives  prouvent que c’est possible et la technologie est d’une aide précieuse.

23.04.2019
Par Céline R

En Suisse, un programme de réinsertion des chômeurs de plus de 50 ans a été lancé en 2016. Face à leurs difficultés, le Service public de l’emploi du Canton de Fribourg s’est associé à une Fondation privée afin de lancer Pro 50+.

Les atouts de la solution suisse

Malgré leurs qualifications, les 50+ sont souvent victimes de préjugés liés à l’âge. Beaucoup d’employeurs les considèrent trop âgés, coûteux, voire dépassés, notamment par les évolutions technologiques. Le but de Pro 50+ est d’associer le demandeur d’emploi avec un retraité qui va jouer le rôle de mentor et même activer son réseau afin de l’aider à dépasser ces freins à l’embauche. Durant quelques mois, celui-ci aide le demandeur d’emploi à mettre en avant les atouts de sa candidature et lui apporte un soutien régulier.

Que peut-on retenir de cette initiative ?

Le plus important est d’avoir conscience de ces préjugés, de se positionner et préparer des réponses à y apporter. Un exemple d’idée préconçue est que les plus âgés ont plus de difficultés avec les nouvelles technologies. Or, ce n’est pas forcément le cas ! Mettez donc cela en avant ou montrez-vous ouvert aux formations.
Il est aussi primordial de cibler les entreprises en fonction de leurs besoins. L’expérience d’un senior est un atout inestimable pour de jeunes entreprises et des PME, qui sont à la recherche de profils polyvalents par exemple. D’une part, en tant que senior, vous serez plus vite opérationnel que des profils moins expérimentés, et d’autre part, vous pourrez encadrer ces derniers. Il n’est pas rare que les seniors fassent preuve de plus de flexibilité en termes d’horaires de travail et pour la prise de congés, ce qui est intéressera plus d’un employeur.

Retrouver du boulot : mode d’emploi

En 2019, la classique lettre de motivation accompagnée d’un CV est peut-être un peu dépassée. Oubliez les lettres via la poste, passez systématiquement à l’e-mail. Pensez aussi à utiliser les réseaux professionnels comme LinkedIn. Du fait de votre longue expérience, vous avez certainement tout un carnet de contacts que vous pourrez activer durant votre recherche. 
Il existe également de plus en plus de plateformes qui permettent de suivre des formations à distance si vous ressentez le besoin d’ajouter l’une ou l’autre corde à votre arc. Tapez “formation à distance” dans un moteur de recherche.
Enfin, rechercher un emploi à plus de 50 ans entraîne souvent une remise en question. Si vous avez besoin d’aide pour vous repositionner sur le marché du travail, n’hésitez pas à faire appel à un coach professionnel. Il vous aidera à faire le point et à y voir plus clair dans cette phase de questionnement.