Retour sur les sagas qui ont marqué nos étés

L’été n’est plus vraiment la période où les chaînes télé nous offrent leurs meilleures programmations.
Pourtant, il y a quelques années à peine, nous étions très nombreux à suivre les sagas de l’été, ces séries où se mêlaient histoires d’amour compliquées, enquêtes policières, querelles familiales, tout cela agrémenté de quelques mensonges et de rivalités.


 

12.06.2017
Par Céline R

Veille de l’été, faisons ensemble un petit tour des grandes sagas francophones des saisons passées :

« Les cœurs brûlés » suivi de « Les Yeux d’Hélène » (1992/1994)
C’est LA saga la plus suivie (même à sa seconde diffusion) avec environ 10 millions de téléspectateurs.
Un hôtel magnifique sur la Côte d'Azur, appelé « la Réserve ». Des proprios divorcés qui y travaillent ensemble. A cela vous ajoutez une jolie et modeste femme de chambre qui essaye d’échapper à son compagnon violent et tombe amoureux du propriétaire de l’hôtel.
Ça vous donne de la jalousie (de l’ex-femme), des accidents mortels, des mensonges… Un bon mélange pour vos soirées d’été.
Vu le succès, trois ans plus tard, TF1 offrira même la suite de la saga avec « Les Yeux d'Hélène ».
On y retrouve une partie de nos personnages et de nouveaux rebondissements.

Terre Indigo (1996)
1920. Après la faillite de leur vignoble bordelais, une famille décide de s’exiler à Cuba pour cultiver une terre achetée il y a des années. Autrefois florissante, le domaine est devenu un marais inexploitable. Des morts dû à une fièvre, des personnages en dépression et d’autres emprisonnés dans un bagne, des mariages arrangés et des amours impossibles…

Dans un grand vent de fleurs (1996)
Vous prenez une orpheline, des grands champs de jasmin et un coup de foudre et vous avez le tiercé gagnant de cette série aux odeurs de rivalité, d’argent et d’amour interdit.
Sorenza, l’héroïne est jardinière à Grasse et tombe amoureuse du fils d’un très grand parfumeur. Mais ce dernier est obligé de se marier avec une riche héritière pour sauver l’entreprise familiale…

Dolmen (2005)
On ne change pas une équipe qui gagne…. Donc rebelote : somptueux décors, histoires de famille avec rivalités, mensonges...
Par contre, la série diffère des précédentes par son côté fantastique. Direction la Bretagne, pays des légendes, entre dolmens et menhirs, où se passe des évènements étranges. Marie, revient sur son île natale pour se marier mais son frère trouve la mort la veille de son mariage.
Surgit alors une vieille légende : celle des naufrageurs….

Méditerranée (2001) 
Cette fois, on effleure le milieu médical avec Marie Valbonne qui retourne dans son village natal (apparemment, c’est un incollable des sagas de l’été) pour assister au mariage de sa sœur.
Elle décide de prolonger son séjour et renoue avec son amour d'ado jusqu’à ce qu’elle rencontre le séduisant Pascal.
C’est donc reparti pour des amours compliqués, des querelles familiales, des secrets, …

Zodiaque (2004)

Comme d’habitude, l’héroïne revient dans sa ville natale pour célébrer l’anniversaire de son père, riche propriétaire. Le retour d’Esther va déclencher une série de meurtres signés d’un Zodiaque. L’enquête va montrer que les secrets sont nombreux dans cette famille… On en attendait pas moins d’une bonne saga de l’été d’ailleurs…  

Et cet été ? Et bien TF1 nous propose un nouveau feuilleton "Demain nous appartient" qui devrait être diffusé dès le début de l'été...

Et vous, c’était laquelle votre saga de l’été préférée ?

Découvrez notre offre TV