Repoussez les limites de votre smartphone

Tech

Aujourd’hui, on peut tout faire avec un smartphone... ou presque.

13.12.2013
Par Andy V

Il y a à peine dix ans, on s’amusait avec le petit jeu “Snake” de Nokia en bougeant des petits carrés animés en noir et blanc... et on adorait ça ! Aujourd’hui, le graphisme 3D en couleurs des petits jeux comme “Temple Run” donne une idée des capacités graphiques des nouveaux smartphones.
Nous sommes maintenant connectés en permanence. Sur Twitter, Facebook, email, SMS ou encore un de ces innombrables programmes de chat, avec un degré de connexion totalement inconcevable il y a dix ans. Nous y avons beaucoup gagné et un peu perdu... parce qu’à un moment ou à un autre, la batterie va nous lâcher.
Le challenge aujourd’hui n’est plus dans les capacités du smartphone, monstre de technologie, mais bien dans l’autonomie de sa batterie. Voici quelques conseils pour tenter de survivre une journée sans chargeur :

3 conseils universels

En mars, nous vous avions déjà donné quelques conseils pour prolonger l’usage de votre batterie, comme le réglage de la luminosité de l’écran (avec la luminosité  au maximum, votre batterie se videra presque à vue d’oeil) ou encore la désactivation des connexions inutilisées (WiFi, Bluetooth et GPS en général) et le verrouillage automatique après quelques secondes. Vous pouvez retrouver l’article ici

Aujourd’hui, nous irons encore plus loin avec des conseils ciblés spécifiquement pour votre type de smartphone : IOS, Android ou Windows Phone.

3 Conseils pour Android

  • Vérifiez que vous n’avez pas des applications qui tournent inutilement en arrière-plan. Certaines apps se connectent tous les quarts d’heure pour rafraîchir des informations et vous êtes très loin d’en avoir toujours l’utilité ! Et puis il y a Facebook ! Si vous n’avez pas besoin d’être connecté en permanence, vous sauverez une bonne partie de votre autonomie. Il existe aussi des outils très pratiques pour identifier les programmes les plus gourmands en batterie, par exemple Battery Doctor que vous pouvez télécharger gratuitement sur Google Play
  • La plupart des smartphones Android utilisent le “retour haptique” ou détection et réaction au mouvement. C’est l’option qui fait vibrer votre téléphone quand vous le déplacez, pressez une touche ou recevez un message. C’est amusant mais pas franchement indispensable. Le désactiver peut se révéler utile pour conserver votre batterie.
  • Désactivez les “widgets” (contraction entre window et gadget), ces petits programmes conçus pour habiter l’écran du smartphone. Ils affichent par exemple la météo, votre agenda ou une fenêtre en perpétuel mouvement. Véritable cas de conscience parce que ces widgets ont été conçus spécifiquement pour Android... mais ils sont aussi gourmands en batterie !

3 Conseils pour iOS

  • Désactivez l’effet de parallaxe, le système d’animation continue du fond d’écran. C’est un petit gadget de l’IOS7 qui anime les icônes sur l’écran en fonction des mouvements de l’appareil. C’est très sympa mais beaucoup moins pour la batterie. Pour accéder à cette configuration : Réglages – Général – Accessibilité - Réduire les animations.
  • Désactivez l’équaliseur... sauf pour les personnes à l’ouïe ultra-fine. C’est un programme qui adapte les basses et les aigus lorsque vous écoutez de la musique. Essayez avec et sans. Si vous n’entendez pas la différence, vous pouvez le couper dans vos Réglages.
  • Désactivez l’Airdrop, aussi un petit gadget de l’IOS7. Ca vous permet d’échanger des fichiers (photos, liens, etc.) facilement entre utilisateurs IOS7. Le mieux est de le garder désactivé et de l’activer uniquement quand vous voulez l’utiliser.

3 Conseils pour Windows Phone

  • Activez l’économiseur de batterie. C’est une des options standard (Paramètres). Quand vous l’activez, les vignettes cessent la synchronisation permanente et les apps ne tournent plus en arrière-plan (seulement si elles sont ouvertes). C’est un mode utile quand vous arrivez en fin de batterie (moins de 20%).
  • Mettez en fond d’écran une image sombre. Elle aura besoin de moins d’énergie qu’une image claire.
  • Si votre smartphone capte le 4G (plus d’infos ici), désactivez-le s’il est indisponible là où vous êtes sinon votre téléphone sera en recherche permanente pour trouver un signal que de toute façon il ne trouvera pas.

Et quoi, on n’utilise plus le téléphone alors ?

Pas du tout. C’est vous qui choisissez ce que vous désactivez... ou pas. J’utilise un Android pour mon usage personnel où je conserve certains widgets et même (hum)... un fond d’écran animé. Je sais que ça a un impact sur ma batterie, mais c’est tellement plus joli !
Tout dépendra donc entièrement de ce que vous désirez et si vous sentez un besoin d’espacer vos chargements de batterie... ou pas.

Vous avez également des conseils utiles ?
N’hésitez pas à les partager sur notre forum Tribe