Service

Remplir son constat d’accident sur mobile

Remplir un constat à l'amiable en cas d'accident est aujourd'hui possible via une application mobile... et c'est entièrement légal ! Comment ça fonctionne ?

le 23.09.2015
Par Simon V

Bardaf, c'est l'embardée. Et pour couronner le tout, le propriétaire de l'autre véhicule vous demande de remplir le constat amiable sur... son smartphone ! Pas de panique, la méthode est de plus en plus courante et la loi est claire : c'est un document parfaitement recevable. Légalement, vous avez le choix de la forme du constat : ce peut être une simple feuille de papier ou l'écran d'une tablette, si et seulement si le document peut être ensuite envoyé, partagé et imprimé.

Votre assureur ne risque-t-il pas de refuser le constat ?

Techniquement, un constat rempli sur un smartphone peut être transmis par e-mail, donc imprimé. S'il refuse de se montrer convaincu, rappelez-lui que votre smartphone dispose d'une puce GPS et que la localisation précise de l'accident est donc renseignée d'origine. Ajoutez à cela la possibilité de prendre des photos avec votre téléphone, qui sont automatiquement ajoutées au dossier. Il sera vite convaincu.
Si on vous impose la déclaration électronique, vous avez toutefois le droit de refuser. Pour qu'un constat à l'amiable mobile soit valide, il faut que les parties concernées soient d'accord. C'est un principe de base.

Quelles apps pour votre constat ?

Assisto est disponible sur iPhone et Android. Elle permet de déclarer un accident de la route à votre compagnie d'assurances. La déclaration complétée sur votre smartphone est envoyée automatiquement à chaque partie au format PDF. L'un des avantages est qu'Assisto s'assure que vous n'oubliez aucune information dont votre compagnie d'assurances a besoin et dispose même d'une aide au croquis. Bref, vous ne vous exposez pas à des déclarations incomplètes qui pourraient être refusées ou... qui pourraient retarder le paiement de vos indemnisations.
Petit plus : la synchronisation de la langue du constat, qui permet à chacun de rédiger sa partie dans sa langue maternelle, mais de recevoir le constat d'accident complet dans la langue de son choix.

Certains assureurs belges comme Ethias, les AP ou encore AXA ont aussi des apps qui permettent de leur déclarer facilement un accident mais pas de remplir réellement un constat. Mais ils y travaillent ! Les assureurs belges préparent en effet une application qui devrait voir le jour d'ici la fin de l'année 2015. Cette app pourra se connecter directement aux bases de données du secteur. Ainsi, en utilisant un numéro de plaque d'immatriculation, les informations liées aux véhicules seront immédiatement reconnues et remplies.