Recyclage de GSM ou smartphone : pourquoi c'est essentiel

Service

Plus de 2 millions de téléphones mobiles traînent dans les tiroirs des foyers belges. Pour la planète, l'heure est venue de recycler ce qui est cassé ou hors d'usage. Comment faire ? Nous vous accompagnons.

09.06.2020
Par Simon V

Pourquoi faut-il recycler

L'an dernier, 1,5 milliards de smartphones ont été produits sur la planète. Parmi eux, seuls 1 à 2 % sont recyclés dans le monde. La Belgique fait figure de bon élève, avec 8 % de GSM recyclés, mais c'est encore insuffisant.

Urban mining

La fabrication des téléphones mobiles n'est pas sans conséquence sur l'environnement et les ressources naturelles. Les réserves de matière première s’épuisent rapidement. Dans nos smartphones, on trouve en effet du verre, de la céramique, mais aussi des matériaux comme l'or, le cuivre, le cobalt, l'argent et le tantale. Une image vaut mieux qu'un long discours : 1 tonne de GSM, c'est 300 grammes d'or, alors que dans une tonne de minerai d'or, il n'y a que 5 grammes d'or. Lorsqu'on sait que, d'ici 2030, l'exploitation minière aura épuisé les réserves d'or, on comprend pourquoi le recyclage des téléphones mobiles et des smartphones est vraiment essentiel.

Le recyclage de GSM fait du bien à la planète, comme le rappelle Recupel. L'ASBL organise en Belgique la collecte et le traitement d'appareils électroniques, dont les téléphones. Une fois récupérés, les matériaux sont extraits et fondus pour être transformés en matière première, qui servira pour de nouveaux produits : composants électroniques ou câbles.

Un cercle vertueux dans lequel vous pouvez prendre une part active par le recyclage de smartphone. Vous trouverez les points de collecte dans votre shop Orange.

Reprise de GSM ou smartphone : mode d’emploi

Vous avez décidé d'acheter un nouveau smartphone ? Rendez-vous dans un shop Orange en apportant votre ancien GSM. Une petite initiative qui pourrait vous permettre d’obtenir une réduction sur votre nouvel achat. De plus, tout le monde y gagne : la planète et vous !

En fonction de la valeur de reprise de votre GSM, il y a deux possibilités : nous le rachetons ou nous le recyclons directement. Comment ça marche ?

Votre appareil a de la valeur

On parle alors de reprise de GSM. L’opération vous donne droit à un bon d’achat pour acheter un nouveau smartphone ou des accessoires. En fonction de sa valeur et de son état, votre appareil peut valoir jusqu'à 500 €. Si vous souhaitez connaître les conditions exactes de la reprise, rendez-vous sur notre page web.

Une fois repris par nos experts, votre smartphone est confié à une entreprise de recyclage partenaire et il rejoint le circuit de vente d'appareils reconditionnés. En plus, 2 € sont versés à l'association Natagora.

Nous veillons à ce que ce processus se déroule dans des conditions respectueuses. Nos partenaires doivent en effet avoir signé la directive sur les déchets d'équipements électriques et électroniques de l'Union européenne pour travailler avec nous.

▶️ Que vaut mon ancien GSM ? Je fais le calcul ici.

Votre appareil n'a plus de valeur d'échange

Vous ne pouvez malheureusement pas recevoir de bon d'achat, mais vous pouvez directement recycler votre GSM via le point de collecte Recupel présent dans nos magasins.

Que se passe-t-il ensuite ? Votre appareil est récupéré par l'association chargée de le dépolluer en séparant la batterie, les circuits, les plastiques et les métaux. Tous les éléments sont alors transmis à des entreprises spécialisées, ce qui permet de récupérer près de 90 % des batteries. Là encore, 2 € sont versés à l'association Natagora.

▶️ Que vaut mon ancien GSM ? Je fais le calcul ici.

Faire du bien à la nature : contribution à Natagora

Reprise ou recyclage, peu importe, vous faites du bien à la nature près de chez vous. En effet, pour chaque GSM ou smartphone, repris ou recyclé, nous versons 2 € à l’association Natagora. De quoi rendre ensemble Bruxelles ou la Wallonie plus verte puisque 2 € = 1 haie d'un mètre plantée par l'association.

Le but de Natagora : protéger la nature en Wallonie et à Bruxelles et redéployer la biodiversité en équilibre avec les activités humaines. L'association met en avant quatre grands axes dans ses actions quotidiennes : la protection (gestion des réserves naturelles), l'étude, l'implication et l'éducation pour former des citoyens plus responsables.

Montrez-moi le shop Orange le plus proche pour recycler mon GSM