Qui pourrait priver Froome d’une quatrième victoire sur le Tour ?

Les stages en altitude et les parcours de préparation sont derrière nous : les coureurs sont aux aguets et leurs jambes sont soigneusement épilées et massées. Dès samedi, tous les yeux des amateurs de cyclisme auront les yeux rivés sur la France. Le Tour de France commencera avec un contre-la-montre inaugural, à Düsseldorf. La question qui est sur toutes les lèvres pour le plus grand événement cycliste de la saison ? Qui pourrait priver Chris Froome d’une quatrième victoire sur le Tour ?

 

30.06.2017
Par Céline R

La machine Sky bien rodée
Chris Froome est, tout comme les années précédentes, l’homme à abattre dans cette édition du Tour de France. L’équipe Sky forme un bloc derrière lui et il se concentre cette année sur un objectif : la première marche du podium à Paris. Sky est bien connue pour ne rien laisser au hasard. L’équipe britannique utilise un excellent matériel, des techniques et des programmes d’entraînement innovants et compte une pléthore de médecins, de kinésithérapeutes, d’analystes, de diététiciens, etc. à son service.

Nairo Quintana est le principal adversaire de Froome. Le Colombien, grimpeur né, devra toutefois faire la différence face à Froome dans les contre-la-montre. Mais l'adversité entre les deux coureurs nous promet aussi de passionnants duels en montagne.

Les Français espèrent une prestation de rêve de Bardet
Bardet est le leader incontestable d’AG2R La Mondiale.

Toute l'équipe (qui compte notamment Jan Bakelants et Oliver Naesen dans ses rangs) est à son service et espère qu’il fera aussi bien que l’année passée, lorsqu’il termina deuxième à quatre minutes seulement de Chris Froome. Parmi les outsiders, épinglons cette année Richie Porte (équipier de Greg Van Avermaet) et Daniel Martin, qui ont tous deux répondu à l’appel lors du Dauphiné, début juin. Jakob Fuglsang, gagnant du Dauphiné et leader d’Astana, pourrait également surprendre.

Les Belges feront-ils parler d’eux ?
Du côté des Belges, tous les regards se tourneront vers Greg Van Avermaet. Il est en pleine forme, cette saison, et s’est fixé pour objectif de remporter au moins une victoire. Il voit lui-même deux possibilités de victoire d'étape : à Longwy (troisième étape) et à Rodez (quatorzième étape). Qui sait ? Peut-être pourra-t-il endosser le maillot jaune quelques jours, comme l’année passée ? Il faudra aussi rester attentif aux envies d’attaque de Jan Bakelants. D’autres coéquipiers à suivre de près : Thomas Degand, Tim Wellens et Thomas De Gendt.

Découvrez l'offre Love