Travail

Quelles leçons tirer de ‘La semaine de 4 heures’ ?

Dix ans déjà que le célèbre livre de Timothy Ferriss est sorti. Un ouvrage qui a fait grand bruit dans la communauté des entrepreneurs et qui a donné lieu à plus d’une spin-off. Après le succès de ‘La semaine de 4 heures’, Ferriss a encore une fois mis dans le mille avec '4 Heures par semaine pour un corps d'enfer' et ‘The 4-hour chef’ (non traduit en français), deux ouvrages qui - comme vous l'avez deviné - parlent de sport et de cuisine. Mais que doit avant tout retenir un entrepreneur sur la semaine de travail de quatre heures ? Voici quelques leçons bien utiles.

le 07.08.2017
Par Céline R

Voulez-vous vraiment devenir millionnaire ?

Selon Tim Ferriss, la vraie richesse ne consiste pas à gagner beaucoup d’argent. Elle réside dans la liberté de consacrer son temps à ce que bon nous semble – et donc à ce que nous jugeons important. D'après l’auteur, c’est l’objectif de la plupart des gens : avoir le style de vie d’un millionnaire, pas son portefeuille. Un objectif plus réalisable que vous l’imaginez.

Gagner du temps pour arriver à la ‘semaine de 4 heures’

Il s’agit donc de gagner du temps. Comment ? En appliquant ces principes dans vos activités professionnelles quotidiennes (ou du moins en essayant) :

  • Déléguez les tâches que vous pouvez
  • Ne faites pas tout en même temps : fixez des priorités
  • Évitez les tâches inutiles. Ce n’est pas parce que vous exécutez très bien une tâche sans importance qu'elle va subitement devenir importante
  • Restez concentré et ne vous laissez pas distraire. Les e-mails ne sont généralement pas urgents et pas importants.

Voilà qui semble réaliste, mais la capacité à déléguer n’a rien d’évident – surtout pour les entrepreneurs débutants. En effet, cela coûte de l’argent. Vous devez, en outre, garantir un flux financier passif dans votre entreprise ; de l’argent qui rentre sans nécessiter de temps ou de travail de votre part. Difficile ? Certes. Mais pas impossible. Un entrepreneur qui se plonge dans l'e-commerce et cherche une niche lucrative devrait rapidement entrevoir des profits.

À bas l’incertitude !

Vous ne serez pas étonné d’apprendre que l’auteur de ‘La semaine de 4 heures’ est américain. Les Américains sont beaucoup moins timorés quand il s'agit d'entreprendre. Leur mot d’ordre : ‘Échouer cinq fois, réessayer six fois.’ Un conseil : faites comme eux et débarrassez-vous de l’hésitation qui joue parfois des tours aux (aspirants) entrepreneurs. Au moment de prendre chaque décision, demandez-vous quel serait le scénario catastrophe : que pourrait-il vous arriver de pire si vous consentiez ce gros investissement ou si vous perdiez ce client important ? En général, les conséquences sont positives et c’est avant tout l’incertitude qui vous retient.