Service

Pourquoi il faut se méfier des réseaux Wi-Fi gratuits

Se connecter aux réseaux Wi-Fi gratuits dans les commerces et les lieux publics est vraiment tentant. Mais attention, vous pourriez être surpris du prix que vous pourriez payer au final… Alors avant de couper la connexion data, suivez nos conseils.

le 11.12.2015
Par Andy V

Offrir le Wi-Fi gratuit, même limité dans la durée, est devenu un atout commercial pour de nombreuses enseignes. Plusieurs études sur le sujet l’attestent. Bien souvent, aucun mot de passe n’est d’ailleurs nécessaire pour se connecter. Tout au plus faut-il parfois créer un compte ou lier son compte Facebook. Si cela fait le bonheur des clients et des commerçants, les pirates aussi se frottent les mains !

L’utilisation du Wi-Fi public leur offre en effet une formidable occasion d’accéder librement aux appareils non sécurisés présents sur le même réseau. Le vôtre et les appareils de tous ceux qui vous entourent. Certains hackers créent des mécanismes pour se placer entre le réseau Wi-Fi et vous. Au lieu de communiquer directement avec le point d’accès, vous envoyez en réalité vos informations aux pirates qui, ensuite, en font ce qu’ils veulent. Ils peuvent en outre diffuser des programmes malveillants sur vos appareils.

Comment se prémunir ?

  • Laissez le Wi-Fi déconnecté quand vous n’en avez pas besoin

Même si vous ne vous êtes pas activement connecté à un réseau, le matériel Wi-Fi qui équipe votre appareil continue à transmettre des données sur les réseaux lorsqu’il est activé. En le déconnectant, vous vous protégez et vous préservez, en plus, l’autonomie de votre batterie. Votre connexion à Internet mobile est plus sécurisée, car elle n’est pas partagée par d’autres.

  • Soyez partageur, mais pas trop

Lorsque vous vous connectez à Internet dans un lieu public via le Wi-Fi, protégez votre appareil par un mot de passe et déconnectez-vous dès que vous en avez terminé. Sur votre ordinateur, vous pouvez désactiver l’option de partage dans les préférences système.

  • Ne soyez pas crédule

Ne supposez pas qu’une connexion Wi-Fi est sûre parce qu’elle est ouverte et qu’elle semble inoffensive. Il peut s’agir d’une fausse connexion configurée par un cybercriminel soucieux de récupérer des informations personnelles. Dans un lieu public, assurez-vous que vous êtes bien sur le réseau de l’endroit en question. Privilégiez les réseaux accessibles par mot de passe. Et pour les dingues de sécurité, vous pouvez passer par un VPN, une sorte de tunnel de sécurité qui vous met à l’abri.