Tech

On a passé un mois avec le Galaxy Note 9

Le Galaxy Note 9 est probablement le smartphone Android le plus avancé et le plus pro jamais conçu. On voulait en avoir le cœur net, alors on l'a testé pendant 30 jours environ. Smartphone, outil professionnel, PC de substitut : il a vraiment tout pour convaincre. Voici ce qu'il faut en retenir avant de craquer pour lui.

le 04.10.2018
Par Cedric

La fiche technique du Samsung Galaxy Note9
- Android 8.1 avec interface Samsung Experience
- Capteur photo double dorsal (12 mégapixels) avec 4K et simple en frontal (8 mégapixels) - Puce Exynos 9810 à 2,7 Ghz, ARMv8, Mali-G72 MP18, RAM de 6 Go
- Mémoire/espace de 128 Go ou 512 Go
- GSM, EDGE, 3G(+), 4G(+) jusqu'à 1,2 Gbps, Bluetooth 5
- Batterie de 4000 mAh
- Connectique USB-C 3.1
- Certification IP68 (eau, poussière)
- Stylet S-Pen intégré
- Haut-parleur stéréo et prise jack (3,5 mm) pour le casque
- Au choix : 2 cartes SIM ou 1 carte SIM et une carte Micro-SD

Un monstre de puissance
Il est loin le scandale des batteries explosives ! Le Galaxy Note 9 ressemble à s'y méprendre à son prédécesseur, mais apporte un très grand nombre de raffinements. Du point de vue du look, il trahit son utilisation professionnelle avec un côté très carré, mais des bordures encore plus fines qu'en 2017 et des arrondis qui cassent un peu l'aspect brique.

Les grands écrans sont devenus la norme et... il n'y échappe pas. Le Galaxy Note adopte un écran de 6,4 pouces, soit 16,25 cm. Oui, c'est grand, vous êtes prévenus. L'écran adopte une définition presque irréelle de 2960 sur 1440 pixels, avec une densité de 514 pp et le HDR (comme votre téléviseur 4K peut-être). C'est un écran AMOLED encore plus lumineux que le précédent. L'écran est tout simplement superbe et difficile à battre. Tout cela dans 200 grammes, qui ne le rendent pas léger, mais beaucoup moins encombrant qu'on pourrait le penser a priori.

Android est toujours en version 8.1 (mise à jour prévue vers Android 9 dans les mois à venir), avec des correctifs de sécurité de moins de 30 jours. Le Note 9 adopte Samsung Experience 9.5. Cette interface compte ses fans, mais aussi beaucoup de détracteurs : elle a tendance parfois à en faire trop, notamment au niveau des fenêtres de conseils et d'informations. Il est toutefois possible de s'en passer. L'interface reste parfois compliquée : elle veut trop en faire et manque de simplicité. Quant aux applications embarquées d'office, on les trouve encore trop nombreuses, car elles font souvent doublon avec celles de Google, présentes également (Galaxy Apps, navigateur Samsung, email, galerie de photos, applications Microsoft). Encore une fois, un brin de simplicité serait le bienvenu : la cible de ce téléphone, clairement business, pourrait aisément choisir ce qu'elle a envie d'installer ou pas.

En termes de puissance, ceux qui viennent d'un Note 8 ne seront pas dépaysés pour un sou. Le Note 9 embarque les mêmes composants. Tout est redoutablement fluide, malgré la présence de trop nombreuses applications au premier démarrage.  Le Note dispose par contre cette année d'un argument de poids : une batterie passée de 3500 à 4000 mAh depuis le S9+. Résultat ? Nous avons tenu deux jours dans la plupart des cas (sauf les 2 ou 3 premiers jours où nous ne lui avons accordé aucun répit). La recharge est rapide sans devoir acheter un adaptateur : Samsung fournit un chargeur 15 W, qui permet de récupérer 50% de charge en 40/45 minutes environ. La charge complète dure 1h30 maximum.

Le son, la photo
Le son est désormais confié à AKG. Et cela se ressent. Par la position des haut-parleurs notamment : un en façade, l'autre sous la tranche inférieure du smartphone. Si la puissance et la clarté sont de la partie, force est d'admettre que le son est parfois déséquilibré. Par contre, au casque, le résultat est déconcertant de qualité. Meilleur que Sony désormais ! Samsung a travaillé à l'intégration de Dolby Atmos et, même avec Spotify, c'est un vrai régal.

Concernant les performances photo, Samsung a choisi d'intégrer les mêmes modules que sur le S9+. Avec un double capteur 12 mégapixels. Résultat : en plein jour, le Note 9 fait des photos absolument superbes (du niveau des nouveaux iPhone et du P20 Pro). Par contre, dans des conditions de luminosité plus compliquées, Samsung n'a pas encore réussi à peaufiner ses algorithmes et on se retrouve avec des résultats satisfaisants, mais un peu moins bons et précis que le fameux Huawei P20 Pro. Notamment à cause de la présence de bruit (mieux géré, nous y reviendrons) sur l'iPhone XS. Le second capteur, qui sert de téléobjectif, s'avère aussi redoutable que sur le S9+. Il permet de récupérer bien des photos et de parfaire les portraits. C'est ici qu'on voit que, par rapport au S9+, Samsung a amélioré déjà un peu la partie logicielle. Globalement, on peut dire que le Note 9 n'a beau pas disposer d'un 3e capteur comme le P20 Pro, il fera des photos tout aussi justes et belles, parfois même plus fidèles aux couleurs d'origine.

Les petits plus qu'on aime
Au rayon divers, on apprécie le stylet S-Pen pour la prise de notes (et parfois certains copiés/collés) ou le dessin. Samsung a eu de très bonnes idées également pour se démarquer de ses concurrents : SmartThings pour piloter sa maison connectée, Knox (le fameux coffre-fort pro) et DeX, qui permet de transformer son smartphone en ordinateur de bureau s'il est branché à un clavier, une souris et un moniteur. Ce qui est magique, c'est qu'on peut désormais utiliser un hub USB-C classique, comme celui d'un ordinateur portable, ce qui prouve que Samsung a choisi des standards industriels pour peaufiner cette extension du smartphone. Le nombre d'applications compatibles est encore trop réduit, mais on saluera la bonne tenue des applications de Samsung (dont le navigateur) et celles de Microsoft (Word, Excel). C'est une station de travail annexe tout à fait fiable, mais avec certaines limites. Pour un pro habitué à macOS ou Windows 10, DeX ne remplacera pas encore votre PC, mais on s'en rapproche un peu plus chaque saison. Exemple : la dernière mise à jour permet de redimensionner les fenêtres des apps Android et c'est un peu plus agréable en effet.

Vous pouvez vous offrir le Galaxy Note 9 au prix de 999€ ou à partir de 799€ avec un abonnement. Si vous le souhaitez, un étalement de paiement est proposé à partir de 9€.