Nous avons testé le Sony Xperia Z2

Tech

C'est l'actuel «flagship» de la marque japonaise, son modèle haut de gamme. Mais le Xperia Z2 fait-il (enfin) la synthèse du meilleur de Sony ?

13.05.2014
Par Cedric

Le printemps est animé, avec la sortie des HTC One M8, du Samsung Galaxy S5 et probablement bientôt de l'iPhone 6. Au royaume des appareils haut de gamme, le Z2 avance ses pions pour se démarquer dans l'univers Android: look, performances, photo, musique, vidéo rien n’a été négligé.

Le Z2 hérite de la forme du Z1 sorti à l'automne dernier. Sony a opté pour le verre en façade et au dos. Pas de plastique. Pas d'aluminium. Résultat: une très belle ligne, beaucoup plus arrondie qu'auparavant, mais un vrai nid à traces de doigts (préparez vos chiffons !). Si l'écran s'est allongé à 5,2 pouces (contre 5 pour le Z1), l'appareil s'est allégé: 160 g. Cela se ressent en poche.
On reprochait à Sony un traitement de l'image inférieur à celui de LG et Samsung. Avec le Z2, les soucis ont été corrigés. Les couleurs sont intenses, mais justes. Par contre, la luminosité vient à manquer à l'extérieur. En plein soleil, on ne voit strictement rien (même problème que les derniers iPhone). Face à Nokia et au Samsung Galaxy S5, c'est un désavantage. Le verre réfléchit trop la lumière. Résultat: on ne voit pas grand-chose sur une terrasse, à moins d'appliquer une protection mate à l'écran (conseillée).

Sony a voulu le Z2 puissant!

A ce niveau, franchement, il ne décevra personne. Son processeur dernier cri et sa mémoire vive très confortable rendent son utilisation extrêmement agréable et fluide. Cette puissance n'a pas trop d'incidence sur son autonomie. Elle dépasse la journée complète d'utilisation selon nous, même en utilisation 4G intensive. Les résultats sont proches du HTC One et du Galaxy S5. Le modèle embarque 16 Go d'espace, mais, comme pour les autres smartphones de la marque, on peut ajouter 64 voire désormais 128 Go via une carte-mémoire, si on est gourmand.

L'appareil photo affiche 20 mégapixels et le Z2 peut filmer en HD et en 4K (ce qu'on appelle l'ultra-haute définition). Le bilan est élogieux pour la vidéo. En matière de photo, le seul reproche à faire est parfois le manque de précision dans les détails (notamment face au Galaxy S5). Toutefois, Sony peaufine les capacités de la photo au fil des mises à jour de ses téléphones. On peut s'attendre à une amélioration progressive. Par contre, il nous semble difficile de rater une photo, comme sur les meilleurs Nokia Lumia, jusqu'ici champions en matière de photo mobile. On aime l'appareil photo de Sony: il propose de très nombreuses fonctions depuis l'interface sans être compliqué à prendre en mains.

Android est fourni dans sa dernière version 4.4 KitKat, avec les raffinements de Sony: icônes, widgets, applications comme Walkman ou vidéo. L'expérience Android est très agréable et il faut moins bricoler qu'avec des appareils 100% Google comme le Nexus 5 pour obtenir un espace de travail et de loisirs facile à manipuler. Pour la première fois, un Xperia embarque des diffuseurs stéréo, comme le HTC One. Et le résultat est vraiment très agréable lorsqu'on regarde une vidéo, les infos ou que l'on écoute de la musique. Les fonctions d'égalisation du son (Clear Audio) restent très au-dessus de la moyenne et bien plus intéressantes que sur d'autres appareils Android. Notamment sur le Nexus 5, où le son est de piètre qualité ou Samsung, chez qui l'égalisation manque souvent de subtilité.
Le prix du Z2 est très proche de celui du HTC One, du Galaxy S5 ou encore de l’iPhone. Comptez 699 euros.