Notre test en avant-première du Nokia Lumia 920

Tech

Nous avons pu tester le Lumia 920 de Nokia en avant-première, alors qu'il sortira mi-janvier en Belgique. Nous sommes conquis!

07.12.2012
Par Cedric

Nokia et Microsoft sont devenus des challengers sur le marché des smartphones. Ils ont donc beaucoup, beaucoup travaillé pour concevoir un téléphone unique. Résultat ? Le Lumia 920. Et c’est une réussite.
Certes, il est grand et imposant ! Mais il y a plusieurs raisons à cela : la taille de son écran (4,5 pouces) mais aussi son boîtier en polycarbonate et des matériaux de protection qui le rendent pratiquement incassable. Même l'iPhone 5 fait office de « petit » téléphone à côté du Lumia 920.

Mais quels sont ses atouts ?

Un écran exemplaire
Nokia parle d'une technologie «IPS PureMotion HD+ Gorilla Glass ». Concrètement cela signifie :
- un rendu HD excellent : le confort visuel est total, les couleurs très vives, la luminosité est très bien gérée même en plein soleil, où le Lumia reste lisible (impossible avec l'iPhone).
- une protection sans failles : il est tombé une fois sur du plancher sans présenter la moindre griffe.
- un système parfaitement fluide, même si plusieurs applications sont exécutées en même temps.

Les tuiles interactives de Windows Phone 8
Le plus compliqué si l'on vient du monde Android ou iPhone, c'est finalement de s'habituer à l'interface Windows Phone 8. Elle se compose de deux grandes parties.
D'abord l'écran d'accueil composé de tuiles interactives (des icônes de forme carrée ou rectangulaire). Vous placez sur une seule page des raccourcis vers vos applications, des contacts, les fonctions usuelles comme le Bluetooth ou le Wi-Fi. Certaines tuiles comme la galerie photo, la météo ou encore les contacts sont interactives : vos photos défilent, la météo s'anime, les cours de Bourse sont mis à jour en temps réel. C'est comme si on mariait les icônes de l'iPhone avec les widgets d'Android pour qu'ils trouvent une forme aboutie et harmonieuse à l'écran.
Ensuite, un menu composé d'icônes alignées verticalement avec un accès vers les préférences du système et des applications.
Pour passer d'une appli à une autre, on appuie quelques secondes sur le bouton <- au bas de l'écran et les fenêtres défilent. C'est aussi par cette fonction qu'on peut quitter les applications.

Un univers d'applis ultra-complet

Nokia n'est pas le seul constructeur à proposer des smartphones Windows. Pour se démarquer, il faut des apps et des services. Si Nokia Music (musique à volonté) et Nokia Reading (livres électroniques) ne sont pas proposés dans notre pays à l'heure actuelle,, il faut reconnaître que la «Nokia Collection» est plutôt bien fournie : PhotoBeamer, Nokia Cartes (GPS avec guidage vocal et cartes offline), Cinémagraphe pour des photos animées, Créateur de sonnerie, Trailers pour les bandes annonces de films, Nokia Transport pour les transports en commun, CNN, Transfert de données, Groupon, Panorama (photos panoramiques), Studio Créatif (retouche photo façon Instagram), Nokia Explore (réalité augmentée), Nokia Care (aide et support) et quelques jeux. Impressionnant !

On aime beaucoup Cinémagraphe et PhotoBeamer.

Cinémagraphe prend la photo de votre chat, par exemple. Le téléphone enregistre quelques secondes votre sujet. Vous pouvez ensuite appuyer sur l'écran et certaines parties de l'image s'animent : votre chat se lèche les babines. Votre photo devient un mini-film, que vous partagez ensuite sur les réseaux sociaux. C'est bluffant.
Avec PhotoBeamer, vos photos passent du smartphone à l'écran sans peine. Vous allez dans la galerie photo, vous choisissez un album photo à diffuser sur un écran. Ensuite, vous lancez un navigateur Internet, scannez le code à l'écran avec votre téléphone et les photos défilent, la seconde qui suit, à l'écran. Ce n'est pas vraiment nouveau : Sony l'avait déjà inauguré avec Vscreens.  Mais Nokia l'a rendu encore plus simple et naturel.
Nous avons malgré tout été étonnés de ne pas retrouver certaines applications pourtant essentielles. Certaines sont promises pour le tout début de l'année 2013 et il ne faudrait pas tarder. TuneIn Radio manque à l'appel alors qu'elle était fournie avec les précédents modèles. Idem pour Spotify. L'appli serait en cours d'adaptation. Enfin, Nokia PlayTo, qui permet de diffuser musique, photos et vidéos sur un appareil DLNA (chaîne hi-fi, télévision), devra lui aussi attendre le mois de janvier pour être disponible sur Windows Phone 8.
Du côté du Marketplace, à vrai dire, il ne manque pas grand-chose. La plupart des applications et jeux Xbox sont déjà disponibles. Même Skype a trouvé une très belle place dans le système, jusqu'à intégrer votre propre carnet d'adresses : vous choisissez si vous souhaitez appeler vos contacts via votre opérateur ou via Skype, sans devoir passer par l'appli. Il manque encore à notre goût : Instagram, mais aussi la totalité des journaux, banques et médias belges. Nul doute que le succès éventuel des nouveaux appareils Windows Phone 8 comblera ce manque. Il a aussi fallu du temps à Android pour être au niveau de l'iPhone.
Autre regret ? On aimerait voir d'autres navigateurs qu'Internet Explorer, pour créer une plus grande diversité. Après tout, Android et l'iPhone disposent de plusieurs choix : Safari, Chrome, Opera, Dolphin, etc. Rien de tout cela pour l'instant sur Windows Phone 8. Il faut se contenter d'Internet Explorer, mais dans une version totalement irréprochable. Les pages web s'affichent très, très rapidement.

Photo et vidéo au top niveau

Le Lumia 920 n'est pas lourd pour rien. Il embarque un appareil photo de 8 mégapixels. Seulement ? Oui, mais le débat ne s'arrête pas là. Le capteur est Carl Zeiss et présente une ouverture de F/2.0. Sans entrer dans les détails techniques, nous sommes là face à un capteur qui n'a plus rien du tout à envier aux appareils photo compacts, avec stabilisation optique et gestion assez exemplaire en cas de manque de luminosité. On prend des photos spectaculaires à l'extérieur. Idem pour les vidéos, avec un son qui s'avère très bon.
Les photos sont à chaque fois bien plus réussies avec le Lumia 920 qu'avec le Xperia T, le Galaxy S3 ou l'iPhone 5 si la photo est prise dans la pénombre. La première impression est déjà excellente quand on regarde la photo sur son téléphone. Ensuite, une fois transférée sur son ordinateur, on reste sur la même impression. 
Il ne manque à nos yeux qu'un détail pour partager de manière plus sereine ses clichés. Quand on transfère une photo par e-mail, elle est envoyée en résolution maximale, ce qui peut être lourd et pénible. Contrairement à l'iPhone et au BlackBerry, on ne peut pas choisir de diminuer la taille de l'image pour qu'elle soit plus légère et que l'e-mail prenne moins de temps à être envoyé. C'est dommage, car c'est un détail qui peut compter, surtout lorsque la couverture 3G ou Wi-Fi n'est pas optimale.

Conclusion

Le Lumia 920 est à nos yeux probablement le meilleur smartphone de l'année. Il est rapide, son autonomie dépasse largement la journée, on écrit aisément sur son écran tactile. Il embarque des innovations vraiment stupéfiantes. Le son Dolby est impeccable. Les photos sont de très haute qualité.
Le Lumia 920 se paie le luxe d'être, face à l'iPhone 5 et au Galaxy S3, moins cher en version 32 Go : 599 euros. Sans oublier qu'il sera livré chez nous avec un chargeur sans fil. Plus besoin de connecter votre appareil à un câble USB. Vous le déposez sur son chargeur et l'opération se fait sans peine. Il aurait dû sortir à Noël, nous l'aurions conseillé comme une priorité. Il faudra patienter encore un peu, mais faites-nous confiance, cette attente vaudra vraiment la peine.