Notre test du Nokia Lumia 620

Tech

Trendy et coloré, voici le plus abordable des Windows Phone 8 de Nokia, le Lumia 620.

12.04.2013
Par Cedric

Pourquoi se ruiner, alors qu'on peut déjà goûter à Windows Phone 8 dans un format relativement compact et pour un prix plus modéré? C'est le pari de ce Lumia 620, à ce jour le plus abordable de la gamme Windows de Nokia.
Voici quelques informations techniques, pour le comparer face aux plus robustes et avancés Lumia 820 et 920: il offre un écran de 3,8 pouces (entre l'iPhone 4 et l'iPhone 5) pour une résolution d'écran (non-HD) de 480 sur 800 pixels. Ce dernier est très lumineux: les tuiles colorées de Windows Phone 8 le flattent.
Ce Windows Phone 8 n'est pas le plus fin: il mesure 11 mm d'épaisseur pour 11,5 cm sur 6. Ses coques colorées - ce qui lui donne un aspect plutôt sympa, mais solide - sont interchangeables, mais ne permettent pas la recharge sans fil.
Pas de 4G, mais de la 3G+. Enfin, le NFC est présent (un bon point pour ce prix-là), notamment si on achète des périphériques comme des enceintes sans fil : on peut alors effleurer l'enceinte pour diffuser de la musique.
Pas de fioriture dans l'emballage: écouteurs classiques, cordon USB, chargeur. Pas non plus d'excès au niveau du processeur et de la mémoire: 1 Ghz et 512 Mo, c’est-à-dire la moitié de la plupart des autres modèles. Cela dit, nous n'avons constaté aucun ralentissement flagrant dans son utilisation. Il est globalement très fluide. Pour Here Maps/Drive (service de cartes avec guidage vocal de Nokia), l'utilisation est par contre un rien plus lente que sur les modèles plus haut de gamme.

De la HD pour la vidéo

Le capteur photo n'est pas Carl Zeiss et affiche 5 mégapixels. Il ne peut stocker d'origine que 8 Go, mais une carte micro-SD (32 GB idéalement) peut être ajoutée.
En enlevant la marque Carl Zeiss du capteur photo et vidéo, on pourrait s'attendre à des catastrophes. Ce n'est pas le cas. Le rendu des photos est honnête et de qualité tout à fait satisfaisante dans la plupart des cas. Idem pour la vidéo, qui est tout de même HD Ready (720p pour les connaisseurs), avec une stabilisation pas toujours parfaite mais un très bon rendu une fois vos réalisations transférées sur ordinateur.
Par contre, le flash LED ne permet pas de faire des miracles, les visages sont souvent brûlés lorsqu'on photographie de trop près. Il faudra faire appel à l'application de retouche de Nokia, qui fait un bon travail dans l'ensemble.

Autonomie moyenne, mais très complet

Le surf Internet avec Internet Explorer est très fluide. Le son et les applications multimédia n'ont pas posé le moindre problème. L'égaliseur n'est pas disponible avec un casque sans fil, et c’est dommage, car il apporte un vrai plus. Ni Deezer ni Spotify ne peuvent non plus en profiter.
Enfin, au niveau des applis, il faut composer avec le manque de place sur le téléphone, sauf si on ajoute une carte micro-SD. Il faut un peu calculer pour glisser photos, vidéos, musique et cartes. La plupart des jeux, à commencer par l'inévitable Angry Birds, passent sans problème le test.
L'autonomie est correcte, mais dépasse difficilement une journée si l’on joue un peu trop. Attendez-vous, comme la plupart des autres téléphones - surtout Android - à devoir le recharger chaque nuit.
Son prix de 259 euros en fait sans doute un très bon achat dans sa catégorie, tant l'interface rend son utilisation tactile agréable, y compris pour écrire.