Notre test du Galaxy Fame de Samsung

Tech

Pour ceux qui ne veulent pas dépenser des fortunes pour un smartphone, voici au rayon chic et pas cher l'un des appareils les plus simples, compacts et agiles de ce printemps, le Galaxy Fame.

29.03.2013
Par Cédric

Loin de la tendance actuelle des smartphones géants, le Galaxy Fame est compact (11,3 cm de haut pour 6,15 cm de large seulement). Première bonne surprise : son écran de 3,5 pouces est très lumineux. Certes, on est loin des écrans HD des HTC One, Sony Xperia Z ou du Samsung Galaxy S4, mais c’est tout bénéfice pour son autonomie (nous avons tenu plus d'une journée et demi à chaque utilisation). S’il est lumineux, cet écran n’en est pas moins déroutant lorsqu'on tente d'écrire un SMS avec le clavier virtuel AZERTY. Préférez le clavier numérique et tapez plusieurs fois sur les chiffres pour obtenir des lettres. Car contrairement à un Galaxy S3 et son écran géant, vous n'aurez pas le confort d'un espacement idéal entre les touches du clavier pour rédiger rapidement. Toutefois, avec Android 4.1, vous bénéficiez de la dictée vocale même si vous n'avez pas Internet sur votre mobile (contrairement à l'iPhone et Siri). Vous pouvez parler à votre téléphone pour qu'il écrive, à condition qu'il n'y ait pas trop de bruit autour de vous.

Android 4.1 d’origine!

Grâce à Android 4.1, le Galaxy Fame est capable de faire tourner la plupart des applications récentes écrites pour Android. Ajoutez à cela l'interface TouchWiz de Samsung, que le constructeur a plutôt bien adaptée à la taille de l'écran et sa résolution. Bref, on n'a pas trop l'impression d'être face à une interface Android comprimée.
Ce smartphone offre une capacité de stockage de 4 Go. Ce n'est pas beaucoup, mais à vous de l'étendre avec une carte micro-SD (16 Go feront déjà l'affaire). Le processeur de 1 Ghz – ce qui est assez standard pour un smartphone aujourd'hui – se débrouille plutôt bien, même si plusieurs applis tournent en même temps.
Côté connectique, à moins de 200 euros, le Galaxy Fame est assez complet. Tout y est, de la 2G à la 3G en passant par le Wi-Fi, le Bluetooth 4.0 (beaucoup moins énergivore) et même une puce NFC. Cette dernière permet d'échanger à grande vitesse des fichiers avec des appareils compatibles (via l'application Beam) ou encore d'être relié à des enceintes ou un casque sans fil par simple frôlement.

Mention «très bien» pour les fonctions multimédia

Nous avons trouvé l'appareil photo de 5 mégapixels à l'arrière assez agile en extérieur. Les photos sont moins parfaites qu'avec un smartphone plus haut de gamme comme le Galaxy S3 ou le Sony Xperia Z, mais elles sont plutôt réussies dès que la luminosité est bonne. Le flash LED, par contre, a tendance à brûler les sujets dans la pénombre, mais ce n'est pas un appareil photo compact non plus. Quant à la vidéo, elle est assez fluide et produit des fichiers de 800 sur 480 pixels. Pas de HD, mais des petits films fluides et convaincants.
Pour la musique, le son est assez bon, surtout si l'on active un égaliseur. Les vidéos de petit format passent bien, mais n'espérez pas lui faire jouer des fichiers vidéo HD, il n'en sera pas capable.

Notre conclusion

Petit, discret, solide, un tantinet lourd (120 g), nous ne lui trouvons, à 199 euros, que des qualités. Le Galaxy Fame est une exclusivité Mobistar en ce mois d'avril. Si votre budget est modéré ou que vous ne demandez pas la lune à votre smartphone, c'est probablement l'un des terminaux les plus cool de ce printemps 2013. Apps, musique, 3G, vous ne manquerez de rien, que vous soyez Facebook, Instagram, LinkedIn, Twitter, Angry Birds ou tout cela à la fois.