En déplacement

Notre réseau: ce que vous ne saviez pas encore…

Cela fait un moment que nous n’avons plus écrit de nouvel article à propos de notre réseau. Et franchement, nous étions un peu impatients de partager de nouvelles infos avec vous. Alors prenez une bonne tasse de café, enfermez-vous chez vous et mettez votre téléphone en silencieux, parce que ça demande un peu de concentration. Prêt ? Allons-y !

le 06.09.2013
Par Andy V

Qu’est-ce qui a été fait jusqu’à présent ?

Outre l’amélioration des antennes dans différentes régions de la Belgique,  nous avons également fait quelques changements importants durant ces derniers mois. Et ceux-ci concernent surtout votre couverture lorsque vous êtes en déplacement, en voiture, par exemple, ou dans le train. Imaginez, vous n’êtes pas loin d’une antenne avec un bon réseau 3G. Votre téléphone (s’il supporte cette technologie) se connectera alors automatiquement à une fréquence 3G. Mais en vous éloignant de cette antenne, la puissance de la couverture diminue. Si vous n’êtes plus dans le périmètre d’une antenne, c’est une autre qui prend le relais. Donc à un certain moment, que vous soyez au téléphone ou pas, votre GSM passera vers le réseau 2G (puisque celui-ci a un périmètre plus large que la 3G).

Et alors ?

Nous avons longtemps pensé que le passage vers le réseau 2G était dans ce cas la meilleure option pour vous. Mais nous nous sommes rendus compte que pour un utilisateur moyen, il est désormais préférable de rester plus longtemps sur le réseau 3G, pour garder une connexion internet plus rapide. En d'autres mots, c'est mieux d'avoir 1 « barre » en 3G plutôt que 3 « barres » en 2G par exemple. Cela signifie que le moment où vous passez de la 3G à la 2G arrive plus tard, et vous restez donc plus longtemps sur une connexion plus rapide. Dans le futur, nous verrons si nous pouvons optimiser cela et l’adapter au fonctionnement de différents types de téléphones. Mais ce sera pour un autre blogpost ;)

Ok, et à part ça, tout est bon ?

Presque. L’amélioration de nos antennes est un processus continu, dont on s’occupe tous les jours. Vous vous demandez comment, concrètement ? Nous avons par exemple une équipe qui parcourt tous les jours les routes de Belgique. Ils conduisent avec 5 ou 6 téléphones dans la voiture et testent les pannes des antennes. Un problème avec une antenne peut se manifester par un « dropped call » (vous savez, quand vous racontez une histoire au téléphone et que vous la finissez par « Allo ? Alloooooo ? »). Cela veut tout simplement dire que la connexion au réseau a été interrompue à cet endroit-là. Quand cela arrive, nos techniciens analysent le problème jusqu’à trouver une solution. Grâce à cela, le nombre de connexions interrompues a été considérablement réduit. Nous sommes notamment passés de 38 à 4 défis (ok, échecs :)) sur le ring de Bruxelles. Nous savons d'ailleurs que ceux-ci proviennent tous de la même antenne, nous sommes donc en train de la changer. Et nous continuons également à travailler sur ces problèmes pour éliminer ces appels coupés qui nous énervent autant que vous :)

Bon, ça suffit, là, non ?

Nous en sommes fatigués nous-même, pas vous? Nous avons encore énormément d’informations à partager avec vous sur d'autres améliorations de notre réseau, sur les antennes des téléphones, qui ont bien sûr également un impact sur votre connexion, et bien plus. Mais tout ça sera pour une prochaine fois ! Nous vous laissons entre-temps digérer cette masse d’informations pour que vous soyez 100% prêts pour le prochain blogpost. Et celui-ci arrive très très vite. Promis, juré !

Le réseau Orange