Tech

Notre avis sur le nouveau Galaxy J3

Le J3 existait déjà en 2015. Le modèle 2016 est légèrement différent. L’écran est passé à la HD, le processeur et la mémoire ont été boostés pour supporter les apps et jeux les plus gourmands. Mais que vaut-il vraiment par rapport à ses concurrents ?

le 06.07.2016
Par Cedric

Le Galaxy J3 ne brille pas par sa beauté, mais il est solide. Bien qu’il soit essentiellement constitué de plastique, il absorbe les chocs. Fin (8 mm) et plutôt léger (138 g), il est facile à transporter et la prise en main est aisée. Son dos courbé est très agréable au toucher.

Le modèle que nous avons reçu en test était doté d'un système Android 5, mais la mise à jour Marshmallow est prévue cet été. Samsung a également confirmé qu'Android N serait bien proposé sur ce modèle.

Généralement, la famille Galaxy J ne présente pas de performances exceptionnelles en photo, mais le capteur de 8 mégapixels présent sur le J3 nous a intrigués. Surtout sa capacité à filmer en HD 1080p. Résultat ? Il y a mieux sur le marché, c'est sûr, mais ce capteur-là est tout de même une très bonne surprise. Si les résultats sont parfois surexposés et si la prise de photos la nuit n'est pas optimale, la plage dynamique est assez convaincante. Le J3 produit des images claires, plus détaillées que le modèle de 2015. Vous ne gagnerez certainement pas un concours de photo, mais vous ne devrez pas trop rougir en diffusant vos clichés.

Notre seconde grande interrogation concernait la batterie de 2.600 mAh. Bonne nouvelle ! On peut espérer une journée voire une journée et demie complète d'utilisation, si on utilise le smartphone de manière modérée. Par contre, si on a tendance à prendre trop de photos ou à regarder de longues vidéos, la batterie chute plus rapidement. Le J1 propose une meilleure autonomie, c'est certain, mais au prix de capacités (puissance, photo, réseau) bien plus modestes.

Pour terminer sa fiche technique, le J3 est compatible 4G. Il embarque le Bluetooth, le Wi-Fi et accepte les cartes SIM micro. À 189 euros, il s’agit ni plus ni moins d’un Galaxy de milieu de gamme.