Les télé-crochets ont-ils toujours la cote ?

Fun

Notre petit écran est envahi d’émissions durant lesquelles nous regardons des anonymes profiter de quelques secondes de gloire. Comme le disait Andy Warhol, nous avons tous droit à nos 15 minutes de célébrité. Et la TV a rendu cela possible.
Voici une sélection des télé-crochets francophones les plus emblématiques.

26.05.2017
Par Céline R

The Voice / The Voice Kids
Doit-on encore la présenter ? C’est l’une des émissions qui rassemble le plus de téléspectateurs devant leur TV, que ce soit la version française ou belge (dont nous parlions d’ailleurs sur notre blog). Chaque candidat a le temps d’une chanson pour faire en sorte qu’au moins 1 des jurés se retourne. Si aucun fauteuil ne se retourne, c’est direction maison. Pourquoi ça marche ? Car ici, on est quasi certain que seule la voix compte (en tout cas, lors des sélections à l’aveugle).

Nouvelle Star  
Ancêtre de The Voice, l’émission de télé-crochet lancée en 2003 s’est surtout faite connaître par la diffusion de ses castings déjantés durant lesquels des anonymes, sans aucune limite, faisaient leur show. Ce qui donnait lieu à des répliques cinglantes – et parfois même méchantes – de la part du jury.  On se rappelle les répliques d’André Manoukian dont le « Vous chantez comme une vieille péripat'. Comme les professionnelles qui font l'amour sans prendre de plaisir » ou du pas-si-gentil Sinclair avec « Il faut retourner au magasin, rendre la voix qu'on vous a vendue, et en acheter une autre ».

X Factor
Encore un concours de chant qui était censé trouver le candidat avec le petit truc en plus, le fameux « x factor ». Fort du succès des versions anglaise et américaine, le télé-crochet n’a pas vraiment percé chez nous. Rappelait-il un peu trop le concept déjà utilisé dans Star Academy ?

Belgium’s Got Talent
En 2012, l’émission promettait de dénicher les talents exceptionnels du plat pays. Et ici, pas question de seulement chanter. On a eu droit à tout : danse, magie, humour, sosies, imitation, jonglerie, Le candidat devait tout donner lors de son passage sur scène afin d’éviter les 3 croix rouges du jury, ce qui stoppait automatiquement la prestation. Malgré quelques belles pépites du côté des candidats, l’émission n’aura duré que 2 saisons.

Un public absent ? 
Force est de constater que le public a tendance à rapidement abandonner ce type d’émission. Au fil des saisons, les programmes attirent de moins en moins de téléspectateurs.
A cela plusieurs raisons. Un public exigeant, qui s’attend à des candidats de plus en plus extraordinaires. Un jury qui doit être renouvelé de temps en temps sans toutefois prendre le risque de tout chambouler. On se rend bien compte, par exemple, que le départ de Jenifer n’a pas fait que du bien à The Voice – même si elle ne faisait pas l’unanimité à l’époque. En effet, au bout d’un certain moment, les réactions des jurés deviennent trop prévisibles pour les téléspectateurs.