Fun

Les discours du Festival de Cannes

Même s’il est vrai qu’ils se suivent et se ressemblent, les discours d’ouverture du Festival de Cannes sont un moment attendu par beaucoup et sont souvent l’occasion d’hommages aux chers disparus, des mots d’humour qui ne font pas rire grand-monde et parfois, il faut le dire, de bien jolis moments.
On en regarde quelques-uns ensemble ?


 

le 24.05.2017
Par Céline R

Mélanie Laurent
En 2011, l’actrice nous offre un joli moment bien qu’un peu trop gentillet et édulcoré. Ça parle des grandes stars, de liberté, de politique, de cinéma bien sûr… Avec la fin, des sanglots contenus juste ce qu’il faut pour que ça marche :-)
Pour le revoir c’est ici.

Edouard Baer
En 2008, Edouard Baer commence son discours en anglais suivi d’un speech mêlant humour et nostalgie, avec la même question qui revient sans cesse Mais où montent-ces gens ?
Vous le saurez en regardant le discours ici.

Lambert Wilson
Cannes est une femme. En 2015, l’artiste met toutes les femmes à l’honneur dans son discours. Et ça fait mouche. En anglais et en français, Lambert Wilson fait – presque – l’unanimité. Pour revoir les extraits de ce discours, c’est ici.

Laurent Lafitte
Une blague sur les rousses qui fait plutôt rire et une autre sur Woody Allen qui a créé un petit malaise.
Laurent n’a en tout cas pas tout perdu en acceptant d’être le maître de cérémonie puisqu’il repart avec un baiser langoureux de Madame Deneuve… A (re )voir ici.

Et si vous en voulez encore un peu, n’hésitez pas à jeter un coup d’œil au compte officiel du Festival sur YouTube.