Drones : comment ils vont changer notre quotidien

Fun

Pour la première fois, un drone a transporté un rein pour une greffe et des colis seront bientôt livrés à Anvers de cette manière. On fait le point sur la loi belge en la matière.

08.08.2019
Par Simon V

Première greffe de rein par drone

Cela s'est passé le 19 avril dernier. Un drone a livré un rein à une patiente aux Etats-Unis au Maryland. Cela faisait près de huit ans que la patiente attendait sa greffe et enchaînait les dialyses.

L'organe a été réfrigéré et transporté de manière entièrement sécurisée par un drone. L'opération de transplantation a pu être effectuée immédiatement et elle a été un vrai grand succès pour la science et la technologie.

Pour les médecins, ce mode de transport novateur est à la fois plus sûr et plus pratique, puisqu'il se joue entièrement du trafic et des risques inhérents à la route. Cette première donne déjà des idées à d'autres établissements de soins, en Europe cette fois, dans le respect de la loi sur le survol de l'espace aérien.

Les livraisons par drone en Belgique

Fin 2018, le campus limbourgeois DronePort lançait une nouveauté importante, une expérimentation de livraisons de colis par drone. Cette opération a compté plusieurs participants, dont le géant américain Amazon.

Via sa filiale Prime Air, l'entreprise souhaite assurer la livraison de colis parfois en moins d'une heure (alors qu'il faut encore 24 à 48h en général pour assurer la chaîne logistique via les coursiers de la route).

Ces expérimentations ne sont pas les seules dans notre pays : cette année, Amazon compte tester le service en milieu urbain, à Anvers, avant la capitale.

La loi sur les drones en Belgique

La loi belge est assez claire sur l'utilisation de drones. Elle est aussi très restrictive. Selon le site du Ministère de la Mobilité et des Transports, les drones des particuliers (ceux qui font moins d'un kilogramme) doivent être utilisés en respectant quelques règles.

Le vol à usage privé est soumis aux restrictions suivantes :

  • un but récréatif,
  • maximum à 10 mètres du sol,
  • au-dessus d'un terrain privé (ou avec l'autorisation du propriétaire du terrain, si ce n'est pas le vôtre ou celui d'un club)
  • à portée visuelle
  • Dernier détail : votre assurance familiale doit couvrir la responsabilité civile liée à ce drone en cas d’accident.

Pour ceux qui souhaitent en faire un hobby, vous pouvez suivre une formation via un club d’aéromodélisme et des associations d’aéromodélisme.