Le jeu vidéo, un hobby plutôt... bon pour la santé

Service

Pour ralentir le vieillissement du cerveau, deux méthodes : la méditation et... le jeu vidéo. Et ce sont les scientifiques qui le disent.

27.03.2019
Par Céline R

Super Mario a de super pouvoirs

Vous connaissez peut-être l'exemple de MiJo, une vétérane de 75 ans qui joue jusqu'à trois heures par jour. Pour elle, c'est le jeu qui lui a permis de vaincre sa fibromyalgie. Et aussi sa mémoire. Cela se vérifie-t-il scientifiquement ? Visiblement oui, selon une enquête.
Ainsi, une étude scientifique menée au Canada révèle que la pratique régulière du jeu vidéo améliore les réflexes et la santé cérébrale des adultes, surtout après 50 ans. Pour arriver à ces conclusions, les scientifiques ont fait jouer plusieurs dizaines de personnes à Super Mario 64 durant six mois.
Ils ont mesuré les effets à l'aide d'IRM et ils sont formels : cela combat le phénomène d'atrophie cérébrale, naturel évidemment, puisqu'il est lié au vieillissement.
On remarque clairement une augmentation de la matière grise de l'hippocampe : les joueurs créent une sorte de carte mentale du monde virtuel du jeu qui présente des effets objectivement bénéfiques pour la santé.

La méditation en complément naturel

Autre étude, celle de Scientific Reports : on y apprend ainsi que la méditation de pleine conscience améliore là aussi clairement la matière grise et le métabolisme avec le temps. L'étude conclut à des bénéfices évidents à la fois sur le sommeil, la mémoire, le cerveau et, plus globalement, le métabolisme du glucose. Pour y arriver, vous pouvez utiliser des applications comme Petit Bambou.

Notre conseil : une vie saine peut aussi se construire avec vos nouveaux écrans. La pratique du jeu et de la méditation peuvent se faire directement depuis votre smartphone ou votre tablette. Pensez-y !