Le digital au service de la mobilité

Service

Il n’a jamais été autant question de mobilité – ou plutôt d’immobilité – en Belgique. Et à ce sujet, le digital, et votre smartphone, peuvent vous filer un coup de main.

23.11.2017
Par Céline R

Hier encore, on parlait d’immobilité en Belgique avec un trafic au mois d’octobre pire que celui de l’année passée. On nous annonçait aussi que le mois de novembre suivrait la même tendance.
Certaines sources indiquaient également que la saturation du réseau automobile sera bientôt atteinte chez nous (ce n’était pas déjà le cas ?).

Même si on n’a pas la solution miracle pour vider les routes, on vous propose une dizaine d’apps qui peuvent peut-être vous faciliter la vie au quotidien.

iCoyote et Waze
Ultra-connues et utilisées par la majorité des automobilistes en recherche de trajets alternatifs, ces 2 app sont des indispensables. Vous encodez votre destination finale, l’heure à laquelle vous devez vous y rendre et elles vont tout faire pour que vous y arriviez, quitte à recalculer le trajet en cours de route.
Elles vous préviennent aussi des contrôles éventuels et des radars, même si vu l’état des routes, on est loin de faire des excès de vitesse…

Cambio, ZenCar, ZipCar, BlablaCar, Kowo, etc…
Pour vous, hors de question de lâcher votre bolide mais vous n’êtes pas contre l’idée de le partager avec un ou 2 navetteurs. Histoire de râler ensemble sur l’état des routes belges et/ou de passer un bon moment.
Très nombreuses, les apps de co-voiturage vous mettent en relation avec des usagers faisant le même trajet que vous.

cPark
L’app vous aide à trouver des zones de stationnement disponibles et vous informe s’il s’agit d’une zone de parking gratuit, payant ou à disque. Elle vous avertit aussi du passage des agents contrôleurs pour vous éviter les amendes.
Et cerise sur le gâteau, c’est une idée belge…  

Parking.brussels, 4411, MyflexiPark, Interparking
Des apps qui vous indiquent où vous pouvez vous garer, gratuitement ou pas.
Car on sait que dans les grandes villes, en plus du trafic, le point noir c’est trouver un endroit sûr pour y laisser sa voiture.

Villo !, Blue Bike, Scooty ou AllBikesNow
Vous cherchez une solution alternative pour une partie de votre trajet matinal ? Le vélo (ou le scooter) peut être une solution – à côté des transports en commun.
Ces apps vous indiquent e.a. les stations de vélos en libre-service les plus proches et l’offre disponible. Elles vous proposent aussi des itinéraires vélo et vous permettent, pour certaines, de payer directement via l’app.