La révolution du Phygital est en marche !

Fun

D'après une étude réalisée par l'agence DigitasLBi, 92% des français se renseignent sur Internet avant d'acheter en magasin et 31% admettent que les réseaux sociaux les influencent dans leur choix. En même temps, selon un rapport de IBM et contre toute attente, les 13-21 ans préfèrent effectuer leurs achats en magasin plutôt que via internet.

21.03.2017
Par Céline R

C’est quoi le Phygital ?

Le Phygital n'est autre que la combinaison de "Physique" et "Digital", qui désigne la mutation des magasins physiques sous l'ère du digital : des concepts totalement repensés pour offrir une nouvelle expérience client et utiliser des outils numériques comme support de vente.
Pour Patrick Gourdon, Responsable Solutions Retail Europe chez IBM, les jeunes consommateurs ne seraient que 22% à acheter la plupart du temps en ligne. Par contre, 67% d’entre eux achètent en magasin.

Et en vrai, ça donne quoi ?

Le digital s'est intégré dans nos processus d'achat et s'invite désormais jusqu'en magasin : les vendeurs s'équipent de plus en plus de tablettes, de vitrines interactives, d'écrans...
Les enjeux pour ces « magasins connectés » sont multiples :
- offrir une nouvelle expérience aux clients pour leur faciliter l'achat
- augmenter le trafic en magasin en attirant grâce au digital
- collecter et homogénéiser les données

Comment ça se passe concrètement ?

- le pré-shopping en ligne pour rêver, s’informer, comparer, lire les avis. Le site doit fournir les informations correctes et être convivial.
- la préparation de la venue en magasin dont le but est de ne pas se déplacer pour rien ! Pour cela, l’acheteur doit connaître le magasin le plus proche, le localiser sur une carte, connaître les différents itinéraires pour s'y rendre et les heures d'ouverture.
- pendant l’achat, l’acheteur peut parfois ressentir une frustration du fait qu'il ait moins de possibilités de comparaison que via internet. Pour cela, certains magasins proposent du WIFI gratuit ou comme l’enseigne C&A l’avait testé, des cintres connectés à Facebook pour afficher la popularité de la pièce.
- le rôle du vendeur reste toutefois capital. Il apporte son expertise, sa connaissance des produits et représente la marque.
- l’après-vente : l’acheteur peut « noter » sa visite en magasin et partager son expérience sur les réseaux sociaux.

Vous l’aurez compris, il n’y a qu’un pas à franchir pour nous imaginer tel Tom Cruise dans Minority Report : un système informatique qui nous reconnaît, retrace notre historique et nous envoie instantanément une offre promotionnelle sur GSM !

Et vous, quel est votre avis sur le Phygital ?

Découvrez notre blog