Menu

Jouer aux jeux vidéo avec les enfants : pourquoi c’est une bonne idée

Avant, il y avait les poupées et les briques. Aujourd’hui, il y a aussi les jeux vidéo. Le gaming est devenu le passe-temps préféré de nombreux jeunes. Mais pour les parents et grands-parents, il s’agit souvent d’un vaste terrain inconnu. Pourquoi ne pas tenter l’expérience en jouant une partie avec vos (petits-) enfants ? Découvrez vite les avantages des jeux vidéo !

16.08.2021
Par Maité D

Si vous n’y avez jamais joué, les jeux vidéo vous sembleront sûrement un monde à part. Vous vous dites peut-être que le gaming est réservé aux « jeunes ». Détrompez-vous !

Saviez-vous, par exemple, que le plus vieux gameur de compétition a 78 ans ? Le Suédois Abbe Drakborg a découvert les jeux vidéo à sa retraite et, depuis, il est mordu par le virus du gaming. Et citons encore Hamako Mori alias la mamie gameuse ! Cette Japonaise de 90 ans a été élue la « gameuse YouTube la plus âgée au monde » par le Livre Guinness des records.

Si eux en sont capables, alors vous aussi !

Notre conseil ? Branchez la console et prenez le temps de jouer une partie avec vos (petits-) enfants. Ainsi, vous pourrez découvrir les effets positifs du gaming et explorer l’univers de votre chérubin. Bonus : vous deviendrez d’office le meilleur (grand-) parent du monde !

 CONSEIL : Connaissez-vous déjà notre portail esport Orange Arena ? Vous y trouverez un éventail de jeux gratuits et de nombreux tournois exclusifs pour tester vos (nouvelles) compétences.

Go, j’entre dans l’Arène !

Quels sont les effets positifs du gaming ?

Commençons par le début : pourquoi le gaming est-il si fun ? Aujourd’hui, on trouve des jeux vidéo pour tous les goûts. Selon des chercheurs de l’Université d’Amsterdam, ces jeux partagent même un effet positif des plus remarquables : ils nous rendent plus intelligents !

Le gaming nous aide en effet à entraîner nos réflexes, exercer notre mémoire, reconnaître des schémas récurrents et résoudre des problèmes. Le jeu en vaut bien la chandelle, non ? 

Par ailleurs, les jeux vidéo renforcent notre autonomie : en tant que gameur, vous tracez votre propre voie, ce qui implique de nombreuses décisions. Quels outils vous faut-il pour réaliser cet objectif ? Comment amener certains personnages à vous aider ? Combien d’argent devez-vous gagner pour « acheter » ce look d’enfer ?

Enfin, les jeux vidéo contribuent aussi à tisser du lien. Le gameur, un geek asocial ? Rien n’est moins vrai. De nombreux gameurs adorent jouer avec ou contre leurs amis. Et en partageant ainsi leur expérience, ils développent leurs aptitudes sociales.

Intéressant, quels sont les autres avantages du gaming ?

Plutôt FPS ou RPG ? Petit dico du jeu vidéo

Comme tout autre sport ou hobby, le gaming a son propre vocabulaire. Et tout comme il est plus facile de parler foot quand on est mordu du ballon (ou qu’on s’est renseigné sur les règles pour suivre un match), il suffit de se lancer dans l’arène numérique pour mieux comprendre le jargon des gameurs.

Pour vous aider, nous avons sélectionné 10 termes incontournables de l’univers du gaming.

  • DLC – Ce sigle signifie downloadable content, ou contenu téléchargeable. Il s’agit de toute extension du jeu de base : personnages supplémentaires, nouveaux niveaux ou armes spéciales, par exemple.
  • Noob – Envie de briser la glace dès la première partie ? Prévenez votre ado que vous êtes un(e) vrai(e) noob ! Ainsi, il ou elle comprendra que vous êtes novice du jeu vidéo.
  • Easter Egg – Non, le lapin de Pâques n’est pas un gameur. Ces « œufs de Pâques » sont des actions drôles ou des messages humoristiques que les créateurs ont caché dans votre jeu.
  • Spawn – Si un monstre, un autre joueur ou un objet débarque dans votre jeu, on parle d’un spawn ; si vous l’éliminez et qu’il réapparaît, on parle de respawn.
  • Glitch – Même les meilleurs jeux rencontrent parfois un bug, appelé glitch dans le jargon. Pensez par exemple à un cheval qui se met soudain à galoper dans le ciel…
  • HP et XP – Les personnages ont souvent des health points (HP) et des experience points (XP). Dans les deux cas, plus il y en a, mieux c’est !
  • NPC – Un NPC est un non-playable character. Il s’agit autrement dit de tous les personnages que vous ou les autres joueurs ne contrôlent pas dans votre jeu.
  • Mod – Votre ado a installé une mod, abréviation de modification ? Cela signifie qu’il ou elle a adapté le jeu pour améliorer son expérience de gaming. Comme il existe de très nombreuses mods, nous vous conseillons de l’interroger sur les effets de sa mod particulière.
  • FPS ou RPG ? – Ces deux sigles désignent le type de jeu vidéo. Dans un FPS ou first-person shooter, vous voyez le monde à travers le prisme de votre personnage ; sur l’écran apparaissent souvent (une partie de) ses mains et l’arme. Call of Duty et Counter Strike sont des classiques du genre.  Un RPG ou role-playing game vous plonge dans un vaste récit. Vous incarnez un protagoniste, comme le chasseur de monstres Geralt de Riv dans le très populaire The Witcher 3, par exemple. Ne vous attendez pas à finir un RPG en un seul week-end ! Les joueurs de The Witcher 3 ont besoin de 52 heures en moyenne, rien que pour boucler la campagne principale. Si vous voulez vraiment tout finir, comptez environ 107 heures. 
  • Sandbox – Certains jeux ont une structure rigide, d’autres offrent un maximum de liberté aux gameurs. Les sandbox games les plus célèbres sont Minecraft et Animal Crossing. Ici, les joueurs construisent leur propre monde à partir de zéro.

Ces 10 termes ne sont évidemment qu’une sélection ! Pour un ABC plus riche du gaming, nous vous renvoyons à cet article (en néerlandais).

Trucs et astuces pour jouer à deux 

Le vrai plus des jeux vidéo ? C’est qu’il y a plusieurs façons de jouer ensemble ! Vous pouvez :

  • vous caler dans le canapé et jouer à tour de rôle ;
  • vous donner rendez-vous en ligne ;
  • jouer un jeu en « co-op » dans votre salon ;
  • vous affronter dans un jeu multijoueur.

Jeux en « co-op » : quèsaco ?

Co-op est l’abréviation de co-operative. Ces jeux vidéo se jouent nécessairement à plusieurs, en ligne ou hors ligne. Quel que soit le mode choisi, les joueurs doivent unir leurs forces pour mener leurs missions à bon terme.

Nos co-ops préférés sont Overcooked, A Way Out ou encore Unravel 2.

Affrontez-vous ! 

Vous avez le goût de la compétition ? Dans ce cas, n’hésitez pas à défier votre (petite-) fille ou (petit-) fils dans un jeu de tir ou de course. Nous sommes fans de League of Legends, Fortnite et Crash Bandicoot Racing, par exemple.

Et n’hésitez pas à essayer Frantics ! Pour jouer à ces mini-jeux frappadingues (à partir de 3 ans), vous devrez utiliser votre smartphone comme manette. De quoi vivre des moments hilarants en famille !

Violence, langage et stéréotypes : discutez-en avec votre enfant

Le contenu de certains jeux vidéo vous inquiète ? Jouer avec vos (petits-) enfants vous permettra déjà de désamorcer certaines réticences. D’ailleurs, nous pouvons vous rassurer : le gaming ne rend pas votre enfant violent.

Internet illimité = jeux vidéo à gogo

Vous avez pris goût au gaming ? On parie qu’il deviendra l’un de vos nombreux passe-temps en famille. Surtout, ne laissez pas un manque de données gâcher ces moments conviviaux !

Vous avez un pack Love Duo ou Love Trio à domicile ? Choisissez un abonnement Go Unlimited, et profitez d’un forfait internet mobile illimité ! Mieux : grâce à l’avantage multipack, vous bénéficiez chaque mois d’une réduction de 9 euros sur votre abonnement.

Waouh, à moi les 9 euros de réduction mensuelle !

À lire aussi :

▶️ 6 choses à savoir sur les jeux vidéo
▶️ Tout savoir sur Smart Home Orange