Engager un stagiaire : le pour et le contre

Travail

03.05.2017
Par Andy V

Il est plus que probable que vous ayez déjà engagé un stagiaire ou du moins, que vous y ayez déjà pensé. Que ce soit pour des tâches plutôt administratives ou pour updater votre site web par exemple. Bon nombre d’entreprises y font appel mais ces stagiaires apportent-ils réellement une plus-value à votre entreprise ? Ou au contraire, les bénéfices sont-ils trop peu nombreux ?
Voici un aperçu de quelques avantages et inconvénients.

Pas le temps pour un stagiaire
Engager un stagiaire vous demandera du temps. En effet, celui-ci devra être briefé, formé, évalué,… Une « perte » de temps donc qui ne sera pas directement rentable, sachez-le. De plus, un stagiaire n’a pas toujours toutes les compétences requises à l’avance. Les entreprises laissent donc souvent tomber cette option.

Ce que vous gagnez
On l’a compris, recruter et former un stagiaire prend du temps. Mais, si cela fonctionne, sachez que le résultat en vaudra la chandelle. Bien sûr, il effectuera certaines tâches à moindre coût. Mais il fera bien plus que ça. Grâce à sa jeunesse, il donnera un nouveau souffle à votre business. Il sera en général au courant des toutes dernières technologies. Et c’est ici sa plus grande force car elle vous permettra de rester « updaté ». Et enfin, du sang neuf dans les bureaux est toujours garant d’un regain d’énergie et de dynamisme.

Atteignez vos objectifs
Si vous ne vous arrêtez pas à certains préjugés, il vous faudra toutefois tenir compte de quelques points importants. Ils sont indispensables pour faire du stage un véritable succès :

 

  • Réfléchissez aux compétences que votre stagiaire devra posséder. A combien de projets pourra-t-il contribuer grâce à son regard « neuf » ? Quelles compétences sont, selon vous, obligatoires ?
  • Ne l’abandonnez pas à son sort. Comme pour le recrutement d’un nouvel employé, le mieux est de désigner un mentor qui sera responsable du coaching de votre stagiaire.
  • Prévenez vos employés de l’arrivée du stagiaire. Communiquez-leur également la durée du stage et vos attentes par rapport au stage. De cette façon, chacun se sentira impliqué et le stagiaire sera présenté et accueilli comme un membre à part entière de votre équipe
  • Vous envisagez de travailler régulièrement avec des stagiaires ? Dans ce cas, faites en sorte que le stagiaire précédent puisse former le stagiaire suivant en prévoyant 1 ou 2 semaines qui se chevauchent.
  • Considérez votre stagiaire comme un bon « thermomètre ». Laissez-le s’exprimer et restez ouvert à tout feedback constructif qu’il pourrait vous communiquer sur les tenants et aboutissements de votre société.

Le recrutement
Tous les stagiaires n’ont pas les compétences que vous recherchez ou ne sont pas faits pour votre entreprise. Pour cette raison, il vous faut être sélectif. Adressez-vous aux établissements scolaires adaptés et demandez un CV et une lettre de motivation à chaque candidat.
Faites une première sélection et rencontrez ensuite les meilleurs d’entre eux, comme vous le faites pour le recrutement d’un employé.

Dispositions légales
Attention ici car vous devrez tenir compte de très nombreuses obligations légales. Vous serez en effet tenu responsable si les mesures nécessaires n’ont pas été respectées pour protéger l’intérimaire contre les dangers qui seront liés à son travail.
Vous devez aussi tenir le bureau d’intérim ou l’établissement scolaire au courant, via la fiche de travail, des qualifications requises ou du bien-être.