Travail

Déléguer ou servir d’homme à tout faire ? Astuces pour plus d’efficacité

Pour une petite entreprise, c’est souvent difficile et très certainement au début. Rien d’étonnant donc que beaucoup d’entreprises bataillent pour une certaine efficacité. Courir constamment n’est pas un sentiment agréable. Par conséquent, il est intéressant de s’intéresser à votre propre efficacité et celle de vos collaborateurs. Quelles tâches vous font perdre du temps, et quelles sont celles qui en valent la peine ?

le 19.05.2017
Par Andy V

Apprendre à déléguer

Etre responsable ne signifie pas que vous  déteniez toute la vérité. Choisissez vos collaborateurs dans le but de vous entourer de personnes qui ont des connaissances dans des domaines que vous ne maîtrisez pas. L’étape suivante est encore plus importante : ayez confiance dans leur travail. La plupart des nouveaux directeurs éprouvent de grandes difficultés à déléguer. Ils veulent garder le contrôle sur tout ce qui se passe dans l’entreprise, ce qui est peine perdue bien naturellement. Ca exige de la confiance, et c’est en même temps un exercice intéressant dans le fameux « lâcher prise ». Soyez malgré tout patient : c’est en forgeant qu’on devient forgeron.

Focus sur le long terme

Le plus grand avantage d’apprendre à déléguer ? Cela vous permet de vous occuper d’autres tâches. L’élaboration d’une stratégie à long terme par exemple. Au sein d’une petite entreprise, gérant et collaborateurs sont très souvent occupés par des tâches quotidiennes, ce qui peut les empêcher d’avoir une vision à long terme. Et même s’ils ont cette vision sur le futur, ils se perdent dans des tâches quotidiennes.
Garder un œil sur le futur est pourtant crucial. Car ce n’est pas la ligne d’arrivée qui compte, mais chaque étape. Après chaque étape, apparaît déjà la suivante ce qui est une bonne chose pour votre entreprise qui va grandir. A condition que vous restiez concentré sur une croissance à long terme.

Gardez un œil sur votre équilibre vie privée/vie professionnelle

Celui qui ne lève jamais le pied risque bien de devoir en payer le prix à la fin. En tant que directeur, vous devez être attentif à ne pas dépasser les limites – avec comme conséquence un burn-out, une rupture ou d’autres ennuis encore. Veillez donc à respecter un équilibre entre votre boulot et votre vie privée, et gardez-vous du temps libre pour votre famille, vos amis et pour vous détendre.