Service

De meilleures notes grâce à votre smartphone ?

Pour ou contre le GSM dans les écoles ? Vaste débat. Une étude démontre toutefois qu'on peut obtenir de meilleures notes grâce à son smartphone. A condition de l'utiliser dans un cadre précis...

le 23.09.2015
Par Simon V

Les smartphones sont souvent bannis des écoles. Raisons invoquées : distraction, tricherie, risques de vol et fracture technologique entre les jeunes. Et si les smartphones permettaient toutefois d'avoir de meilleures notes ? Le débat fait rage entre les chercheurs...

Une étude de la London School of Economics a confirmé que l'utilisation du portable en classe nuit clairement aux performances. Les notes sont meilleures de plus de 5 % si l'appareil n'est pas toléré. Cela dit, tout dépend du niveau des élèves. S'ils sont bons à la base, la différence de résultat est quasi nulle.

Les chercheurs estiment que c'est avant tout le type d'utilisation du portable qui détermine la productivité. S'il est utilisé pour vérifier une information, il a naturellement sa place. S'il est une source de loisirs sans lien avec un cours, l'intérêt est nul.

Une autre étude, américaine, vient nuancer le propos. Des chercheurs de l'Ohio University ont ainsi étudié la nature des messages échangés, des tweets postés et des pages consultées par des étudiants. Et la conclusion est assez inattendue : les notes obtenues sont 10 à 17 % supérieures si les contenus sont en rapport avec le cours. Autre constatation assez étonnante : ces élèves prennent davantage note au cours que leurs condisciples ; 51 à 58 % en plus en moyenne.

Et les profs, au fond ? Les enseignants et pédagogues ne sont pas non plus épargnés par le fléau du téléphone portable. S'ils tendent à montrer l'exemple durant les cours, de nombreux chefs d'établissements rapportent que lors des réunions de travail ou des conseils de classe, ils sont eux aussi bien souvent occupés à... tapoter sur leur mobile. Finalement, interdire le portable à l'école, n'est pas un combat perdu d'avance ?