Comment concilier travail et vie privée quand on lance son entreprise ?

Travail

En tant que jeune entrepreneur, vous risquez plus que quiconque de compromettre l’équilibre entre votre travail et votre vie privée. C’est néanmoins vous qui menez le jeu. Comment éviter que la balance penche du côté d’une vie professionnelle accaparante et d’une absence quasiment totale de temps libre ? Voici quelques pièges et quelques techniques pour ne pas tomber dedans.

20.06.2017
Par Céline R

1.Tirez un meilleur parti de votre liberté

En tant qu’entrepreneur, vous êtes généralement plus libre d’organiser votre temps que le travailleur moyen. Cette liberté de pouvoir aller chercher votre enfant à l’école tous les jours est peut-être même l’une des raisons qui vous ont poussé à fonder votre entreprise. L’indépendant organise, en effet, lui-même son emploi du temps. C’est à la fois un plaisir et un fardeau, car vous n’êtes pas à l’abri d’un agenda surchargé. Il serait, en effet, malvenu de dire ‘non’ à de nouveaux clients ou prospects alors que vous venez à peine de lancer votre entreprise. N’oubliez donc pas de tenir compte de votre temps libre dans votre emploi du temps. De votre pause-déjeuner à votre séance de sport hebdomadaire : planifiez tout pour ne pas succomber à la tentation de les ‘zapper’ sous prétexte que ce sera une heure de gagnée. Avec un peu d’entraînement, vous y parviendrez aisément.

2.Prévoyez parfois… de ne rien faire

Vous devez fixer une date pour un dîner entre amis, mais vous vous rendez compte que vous n’avez aucun week-end de libre avant plusieurs semaines – voire plusieurs mois ? Il est grand temps de lever le pied. Nombre d’entrepreneurs débutants ne se rendent pas compte que le stress ne provient pas uniquement des rendez-vous de travail. Dans la sphère privée aussi, on court trop souvent d’une festivité à l’autre. Ne vous sentez pas obligé d’accepter toutes les invitations (par peur de manquer quelque chose) et faites des choix. Quels amis et quelles activités valent vraiment la peine que vous y consacriez une partie de votre précieux temps ?

Bref : dites ‘non’ de temps en temps.

3.Ne soyez pas trop dur avec vous-même

Tout entrepreneur qui lance son entreprise place très haut la barre. Et il a raison. Mais sachez qu’on ne peut pas plaire à tout le monde et que vous connaîtrez tôt ou tard des revers – plus ou moins fâcheux. Il vaut donc parfois mieux faire preuve d’indulgence envers vous-même. Vous n’êtes pas parvenu à convaincre un prospect ? Ce n’est pas grave : demain, vous vous plongerez dans un autre projet intéressant. Un client ne paie pas ses factures ? Demandez à des collègues quelle est la meilleure stratégie à adopter dans cette situation. Rejoignez, par exemple, une communauté en ligne. Vous n’êtes pas le seul dans le cas et vous n’êtes certainement pas le premier indépendant débutant à avoir des doutes ou des questions.