Menu

Ces personnages de « L'agence tous risques » sont aussi dans votre cercle d'amis

Ce sont certes des archétypes dont vous pensez peut-être qu’ils n’existent pas dans la « vraie vie ». Et pourtant… Essayez d’envisager vos meilleurs amis sous les traits de caractère typiques de Barracuda, Hannibal, Looping et Futé, soit les personnages principaux d'une des séries télévisées les plus connues des années ‘80 : « L'agence tous risques ». On parie que vous trouverez un Barracuda dans vos amis ? Faites le test !

11.07.2017
Par Céline R

Templeton Peck « Futé » : le pretty boy
Ses mèches blondes, son visage d’ange et son charisme ravageur permettaient déjà à Templeton Peck, surnommé « Futé », de toujours bien se sortir des situations critiques dans lesquelles l'agence se retrouvait. Ses atouts lui garantissaient aussi un certain succès auprès des femmes... Il était, en d'autres mots, le stéréotype du ladies man. Transposé en 2017, le Futé moderne pourrait aisément apparaître dans des fêtes VIP, des after work parties, à la salle de fitness ou au Carré à Willebroek. Cette description est encore trop caricaturale pour s'appliquer à un de vos amis ? Demandez-vous qui d'entre eux (ou éventuellement de vos collègues) ne jure que par son parfum Paco Rabanne, ses lunettes de soleil Gucci ou ses cheveux soigneusement brossés avec du gel... Yes, c'est Futé 2.0.

John Smith « Hannibal » : le planificateur
Lorsqu'il faut organiser un événement (un enterrement de vie de garçon, une sortie foot, une soirée entre hommes...), tout le monde se tourne vers lui. Hannibal passe son temps à élaborer des plans dans les moindres détails. Et il y en a un dans tous les cercles d'amis. Même s'il ne fume pas des havanes comme celui de la série avait l'habitude de le faire, n'oubliez pas : Hannibal adore qu’un plan se déroule sans accroc.

Looping : le barjo
Comme Phoebe dans « Friends » ou Megan dans « Will & Grace », « L'Agence tous risques » avait également son barjo. Avec Looping, il y avait toujours de quoi rire, surtout lorsque Barracuda s'énervait au sujet de ses expressions bidons. Et il y a de fortes chances pour qu'il y ait aussi quelqu'un dans votre cercle d'amis qui tient des propos bizarres… Les théories du complot, par exemple, entre deux bières ?

Barracuda : monsieur muscle
Bosco Albert Baracus (Barracuda donc) était le tas de muscles de la bande. S'il fallait cogner, c'était lui qu'on envoyait. D'abord agir, ensuite penser : telle était sa marque de fabrique. Et qui n'a pas un ami qui, lorsqu'il a bu quelques verres et est un peu éméché, commence à chercher la bagarre au café parce qu'il ne peut plus refouler sa vraie nature ? Conseil : dans ce cas, demandez à « Hannibal » de calmer « Barracuda », ça marche généralement très bien.

Découvrez notre offre Love