Ce que nous avons pensé du Sony Xperia 10

Tech

Dans le rayon du milieu de gamme, la marque Sony Mobile innove cette année avec un nouveau format d'écran, proche du cinéma. Le Xperia 10 est un smartphone sans prétention, mais bourré de raffinements.

11.04.2019
Par Cedric

Sitôt annoncé au MWC de Barcelone, sitôt dans les rayons. On peut dire que Sony aura réussi le lancement de son Xperia 10 avec une particularité inédite : le format d'écran 21:9, ce qui correspond à un écran de cinéma. Attendez-vous à regarder des vidéos Netflix ou Amazon Prime à la salle de sport ou dans les transports... dans les meilleures conditions.

Un oeil sur la fiche technique du Xperia 10 :

- Écran HD+ 6 pouces au format 21:9"
- Enregistrement vidéo 21:9 et double appareil photo (13 Mpx + 5 Mpx)
- Audio haute résolution avec technologies DSEE HX et LDAC2
- Double carte SIM et micro-SD (jusqu'à 512 GB)
- Android Pie 9 avec correctifs récents

Fin, élancé, léger : il a tout pour plaire sur papier, dont sa longueur de 156 mm pour 68 mm de large et seulement 160 grammes sur la balance de notre bureau. Un poids léger qui abrite une batterie légère a priori, avec 2.870 mAh, mais pas de panique. Nous nous attendions à une extinction des feux en fin de journée. Finalement, l'optimisation du smartphone permet de tenir une bonne et longue journée, sans trop exagérer. C'est moins que les équivalents Samsung et Huawei, mais très honorable tout de même.

L'écran n'est pas exempt de défauts, mais on peut adopter un mode "vivid" pour qu'il renvoie plus d'éclats. D'origine, la luminosité est faible : n'hésitez pas à l'augmenter. Toujours pas d'encoche, Sony préfère des bordures, mais avec un certain sens de l'harmonie.

L'avantage du format 21:9, outre la finesse, c'est la préhension très agréable à une seule main, surtout vu le poids modéré du Xperia 10. La navigation via les gestes d'Android 9 demande un petit temps d'adaptation, justement à cause du format inhabituel : entre l'affichage des fenêtres, le menu d'applications et l'assistant Google, on se perd un peu au début, mais pas longtemps.

Les contours sont fins et agréables au toucher et les boutons plutôt bien placés à droite : allumage, capteur d'empreintes digitales (très sensible et très rapide) et le volume. Sony a conservé le port jack pour le casque, avec un son de qualité exceptionnelle (que ce soit en Bluetooth ou via un casque filaire, d'ailleurs).

En matière de photo, Sony utilise beaucoup de superlatifs pour ses deux capteurs de 13 et 5 mégapixels avec une ouverture maximale à f/2.0. Sur papier, c’est un peu modeste. Dans les faits, c'est une bonne surprise en général. La mise au point était un peu lente durant les premiers jours d'utilisation, mais une première mise à jour du Xperia 10 a été livrée à notre appareil le 22 mars, qui améliore nettement ce point. Les photos sont de très bonne qualité lorsque les conditions lumineuses sont favorables. Notamment au niveau du respect et de la fidélité des couleurs. C'est moins le cas par contre à l'intérieur et surtout le soir : on voit rapidement du grain apparaître… malgré le double capteur. C’est dommage et nul doute que Sony peut améliorer ce point au fil des mises à jour.

Nous avons eu un peu de mal à nous habituer au clavier livré d'origine (Swiftkey), mais l'avons remplacé par GBoard de Google. En cause : la largeur de l'écran plus étroite que la moyenne, assez difficile à gérer pour des gros doigts. Toutes les applications et vidéos ne sont pas optimisées pour l'écran 21:9, mais nous n'avons constaté aucun problème majeur... à part sur certains jeux. Globalement, on gagne en finesse et en préhension sans trop souffrir de formats d'applications étranges. Ajoutez à cela une version d'Android 9 assez dépouillée et dont les correctifs Android sont datés de février 2019 (soit récents). Sony Mobile propose, à l'installation, des applications Google ou partenaires (dont Booking.com), mais sans les forcer, ce qui devrait inspirer les autres constructeurs (dont Huawei et Samsung). Toutefois, il n'est pas possible de désinstaller Facebook pour une raison qui nous échappe. Motorola et Nokia ont choisi une autre voie : ne plus forcer la moindre application.

Avec une autonomie correcte, un format original et une fiche technique qui reste convaincante en 2019, le Xperia 10 relance Sony, mais les concurrents sont nombreux dans cette gamme de prix. Le modèle devrait surtout intéresser ceux qui aiment l'esthétique Sony, mais aussi les amateurs de vidéo et ceux qui recherchent un son de qualité sur un appareil Android sans fiorituree. Enfin, l'utilisation à une seule main est nettement supérieure à tous ses concurrents aujourd'hui : pour cela, il mérite une place à part dans les nombreux appareils sortis en ce printemps 2019.

Retrouvez le Xperia 10 de Sony Bleu Marine sur notre boutique en ligne au prix de 349,99€. En combinaison avec un abonnement Koala Smartphone, il est à 39 euros et à 9 euros avec un abonnement Aigle Smartphone.