Dans mon sac pour le camp, j’emporte... mon smartphone ?

Fun

Chers parents, voici six raisons pour lesquelles – selon nous - votre progéniture ne devrait pas se rendre en camp de vacances avec son smartphone.

09.07.2019
Par Simon V

Enfant ou adolescent, vous avez probablement, vous-même, passé une partie de votre été en camp ou colonie de vacances.

Il vous en reste des souvenirs faits de 400 coups et de joie : entre chanter à tue-tête, ne respecter aucun couvre-feu, lire - planqué dans le sac de couchage - les cartes postales envoyées par vos parents et peut-être même, connaître un premier amour. Car alors, le numérique ne faisait pas encore partie de votre vie.

Dans ce cas, pourquoi votre enfant ne pourrait-il pas profiter d’une expérience similaire ?

1. Ouest ou est ? La meilleure direction, c’est celle du camp !

Même si les au revoir ne se passeront pas sans quelques pleurs, soyez sûr d’une chose : votre enfant n’aura pas le temps de s’ennuyer une fois au camp et profitera très vite, de cette nouvelle autonomie. Vous pouvez donc le confier l’esprit tranquille et sécher vos larmes, sur le chemin du retour.

Une fois sur place, les enfants ne pensent pas à longueur de journée à ce qu’il se passe à la maison. Leur principale préoccupation sera plutôt de savoir à côté de qui ils vont s’asseoir dans le bus. Alors, sachez que vos messages pleins de bonnes intentions de type « Tu manges bien !?!? » ne seront qu’une source de distraction pour votre progéniture.

2. Laissez-le profiter de l’ambiance

L’utilisation constante d’un smartphone peut littéralement rompre le charme d’un camp tennis, camp Guides ou camp aventure.

Une personne clouée à son écran s’eclut à la vie de groupe, sans compter que l’ambiance du camp ne serait pas ce qu’elle est sans les lettres des parents. Vous aussi, vous vous souvenez de cette excitation au moment de la distribution du courrier ?

3. Un véritable foutoir

Nous préférons vous prévenir : votre enfant perdra la moitié de sa valise en camp et ce, malgré les heures passées à inscrire son nom sur chacune de ses affaires.

Jouez donc la carte de la sécurité et laissez son smartphone bien à l’abri à la maison. Voilà au moins une chose qui survivra au désordre du camp.

4. Lâchez prise

Les enfants grandissent vite, toujours trop vite et il viendra un jour où ce petit être, voudra inévitablement quitter le nid. Apprenez donc déjà à lâcher priser et à le laisser, vivre sa vie.

Vous ne découvrirez qu’après le camp s’il a bien changé de sous-vêtements quotidiennement ou s’il s’est bien lavé les dents.

5. Demandez des nouvelles, mais pas trop

En tant que papa et maman poule, il vous est difficile de résister à demander des nouvelles de votre progéniture ? Convenez alors avec le chef de camp qu’il en partage, par exemple, en postant de temps en temps une petite photo sur Facebook.

Attention, ne commencez pas non plus à le harceler de messages. Ce serait gênant tant pour votre enfant que pour vous-même !

6. Relax … take it easy

L’absence des enfants est aussi l’occasion de prendre du temps pour vous. Enfin !

Profitez-en pour vous détendre, par exemple devant un programme TV qui n’est pas destiné uniquement aux petits. Après tout, les vacances d’été sont aussi faites pour les parents.

Grâce à notre offre Love, vous êtes sûr d’être tranquille, du moins jusqu’au retour de votre descendance…