Fun

And the winner is…

Ca y est, les Belgian Basketball Awards sont clôturés… Les lauréats sont connus ! Un buffet sympathique, des invités de marque, tout le gratin du basket était réuni pour cet événement. Nous avons eu droit à un chouette petit show, un peu court au niveau de l’annonce des lauréats.  Retour sur une soirée de gala haute en couleurs.

le 04.06.2018
Par Céline R

Les lauréats de l’année 2018 sont connus !
Les catégories ont été bien représentées. Tous les lauréats étaient présents et accessibles, seule l’absence de Celeste Trahan-Davis était à déplorer. Le panel de juges issus du journal Het Nieuwsblad, la DH, d’entraineurs, de directeurs sportifs et de capitaines d’équipes ont bien fait leur boulot. Les élections étaient logiques même si quelques surprises ont tout de même été au rendez-vous…

Chez les hommes
L’arbitre de l’année
Renaud Geller a remporté le titre. Heureux et honoré d’obtenir ce titre, il a mis en évidence la dure réalité du métier d’arbitre : faire face aux critiques constantes.

Coach de l’année
Dario Gjergja, le coach croate d’Ostende est reparti avec la palme. Rien d’étonnant, son équipe domine le championnat depuis plus de 6 ans. Le BC Oostende est actuellement en demi-finale des playoffs, en route vers une 7e victoire.

L’étoile montante
Thomas Akyazili (Antwerp Giants) raffle le titre du meilleur jeune de l’année. Ce titre clôture cette belle saison durant laquelle il a tourné à 6.4 points marqués pour 15 min de jeu. Belle prestation ! Ses deux années passées en Amérique l’ont décidément rendu plus fort. Souhaitons-lui bonne chance pour ces playoffs.

Le meilleur joueur belge
Jean Salumu a dominé sa catégorie. Il a tourné à 14 points de moyenne et est l’un des acteurs majeurs du 5 Ostendais. Si le club domine le championnat de la sorte, Salumu n’y est pas étranger.

L’équipe offensive type
Dans cette équipe type qui a été composée grâce à vos votes, nous retrouvons : Jean Salumu, Dusan Djordjevic, Garlon Green, Chase Fieler, Seth Tuttle. Deux joueurs d’Ostende se retrouvent dans ce 5 type. Ceci explique la domination des côtiers sur notre championnat. Carlon Green, le joueur de Mons s’y retrouve également. Il a su porter son équipe jusqu’à la finale de la coupe de Belgique.

Equipe défensive type
On retrouve dans cette catégorie : Paris Lee, Jean Salumu, Tonye Jekiri, Jean-Marc Mwema, Bill Amis. Jean Salumu s’est également illustré dans notre championnat par sa présence défensive.

MVP (Most Valuable Player)
Le meilleur joueur de cette saison est également Jean Salumu. Rien d’étonnant au vu de ses dernières prestations et de sa présence dans plusieurs catégories de ces Awards. Jacques Vandescure dans son interview avait déjà remarqué la progression et la mise en avant des talents belges de notre championnat.

Chez les femmes
L’arbitre de l’année
Kris Jacobs a remporté ce titre. Il s’est dit fier de cette reconnaissance et estime qu’elle vaut pour tous les arbitres de ce championnat qui font un excellent travail. 

Coach de l’année
Philip Mestdagh, le coach de Namur Capitale et des Belgian Cats a remporté ce trophée. Il a su mener son équipe en Euro Cup et a remporté la coupe de Belgique cette année. Il se prépare actuellement pour les championnats du monde avec notre équipe nationale (suivez leurs aventures sur nos Stories Instagram).

L’étoile montante
Billie M Assey, la jeune joueuse de Sint-Katelijne Waver a pris le dessus sur ses coéquipières. Les nominées de cette catégorie faisaient effectivement toutes partie de cet effectif très jeune. Elle avait par ailleurs été élue MVP (meilleure joueuse) de l’Euro 2018 des moins de 18 ans où elle s’est illustrée avec 13 points et 11 rebonds de moyenne. Il n’est donc pas impossible de se faire une place au top même quand on est très jeune.

La meilleure joueuse belge
Laure Résimont, l’un des piliers de notre équipe nationale a dominé le classement. Elle était d’ailleurs couronnée meilleur espoir féminin l’année dernière. Elle fait également partie du jeune effectif de Sint Katelijne-Waver dont elle joue le mentor.

Equipe offensive type
Dans cette catégorie, nous retrouvons : Heleen Adams, Sien Devliegher, Laure Resimont, Celeste Trahan-Davis, Billie Massey. Il n’est pas étonnant d’y retrouver Laure Resimont et Billie Massey qui ont reçu chacune des distinctions individuelles.

Equipe défensive type
L’équipe défensive type est composée de : Antonia Delaere, Mariona Ortiz, Celeste Trahan-Davis, Lara Gaspar, Becky Massey. Nous retrouvons dans cette catégorie, Antonia Delaere qui est également une Belgian Cats. Celeste Trahan-Davis des Castors de Braine, une américaine dont les qualités athlétiques sont impressionnantes, s’est particulièrement illustrée cette année. 

MVP (Most Valuable Player)
Celeste Trahan-Davis mène le Castor Braine au top de notre première division depuis maintenant 3 ans. Elle a remporté avec son club, 3 coupes de Belgique, 2 championnats et s’est mise en évidence en Euroleague a plusieurs reprises. Son titre est tout ce qu’il y a de plus logique.

Lifetime achievement
Lucien de Kersschaever est l’un des grands noms de l’histoire du basket belge. Il a remporté 10 championnats de Belgique et 8 coupes de Belgique. Il a également été un mentor pour les grands coaches de notre championnat. Le basket est décidément une planète dont les pères fondateurs sont reconnus de tous.