5 choses à savoir sur les doubles capteurs photo

Tech

La plupart des nouveaux smartphones sont équipés de deux capteurs photo à l'arrière. On a décidé de vous expliquer ce que cela change concrètement et comment cela améliore la qualité des images.

23.02.2018
Par Céline R

Depuis 2016, c'est la plus grande avancée pour la photo mobile
C'est en 2016 que les capteurs doubles sont apparus pour la première fois (chez LG et Honor d’abord). On se souviendra qu'en avril 2016, la marque Huawei présentait à Londres le P9, le premier smartphone doté d'une caméra Leica à double objectif qui restera comme une grande avancée dans le domaine. Sur le P9, les deux capteurs Sony étaient légèrement différents : un filtre classique RVB et un autre défiltré. Traduction (pour ceux qui n'y connaissent rien en photo) : une combinaison qui donne des images plus contrastées et lumineuses.

En 2018, la qualité n'est plus une question de mégapixels
Vous aurez remarqué qu'on ne compte plus la qualité des appareils en fonction des mégapixels, mais au niveau de la qualité des caméras (combinées). La plupart des capteurs font aujourd’hui entre 12 et 16 mégapixels en moyenne et ce, depuis plusieurs années maintenant. C'est une tendance  : pas besoin de faire la course aux mégapixels, il faut faire la course à la qualité.

De la lumière, même quand il n'y en a pas
Le premier avantage de cette technique (surtout en passant par un 2e capteur monochrome, qui capte beaucoup mieux la lumière), c'est de produire des clichés de meilleure qualité dans la pénombre (avec moins de grains). Il était jusqu'alors très risqué de prendre en photo un ciel étoilé ou un meuble dans une pièce peu éclairée, sans utiliser un flash qui, bien souvent, brûle complètement votre sujet.

Un zoom plus puissant, qui ne détériore plus l’image
Vous avez sans doute été déçu par le zoom de votre appareil photo, qui produit bien souvent souvent une image assez floue, avec de nombreux grains. Depuis l'iPhone 7 Plus, Apple a exploité au mieux les deux capteurs pour créer une sorte de zoom numérique hybride. Résultat : on peut zoomer un peu plus sans obtenir des photos de piètre qualité.

Le fameux mode portrait rend plus créatif
L'intérêt du double capteur (désormais adopté par une grande partie du secteur, y compris sur le récent Huawei P Smart à 259€ seulement) : faciliter l'effet que les professionnels appellent « bokeh » et que le reste du monde appelle désormais simplement... portrait. Le sujet est net et l'arrière-plan est flou. Sur le P10 et les derniers iPhone, on peut même régler ce fameux mode et le flou a posteriori.